Les Antilles en vigilance « jaune » à l’approche de l’ouragan Isaac alors que Florence menace les États-Unis

No Comment

©Keraunos

Formé en milieu de semaine dans l’Atlantique tropical, l’ouragan Isaac (catégorie 1) poursuit sa route vers l’ouest et devrait toucher les Antilles dans la nuit de mercredi à jeudi. Trois ouragans se sont formés ce week-end dans l’Atlantique.

Si sa trajectoire précise n’est pas encore connue, Isaac la poursuit vers l’Ouest. « Les populations de l’arc Antillais sont donc invitées à se tenir informés régulièrement de son évolution », conseille Météo France qui précise que « ses premiers effets devraient concerner les Petites Antilles dans la nuit de mercredi 12 septembre à jeudi 13 septembre ». Pour l’heure, Isaac se situe à un peu plus de 2 000 km à l’Est des Petites Antilles, au stade de catégorie 1 et avec des vents de 120 km/h. Le National Hurricane Center (NHC) prévoit un renforcement du système dans les deux jours à venir, avant un léger affaiblissement à l’approche des Antilles. Toutefois, ses effets sont attendus avec vigilance, un peu plus d’un an après le dévastateur Irma.

La Martinique, la Guadeloupe, Saint-Martin et Saint-Barthélemy passent en vigilance « jaune » ouragan dès ce lundi (heure locale). En parallèle, Isaac est devancé dans l’Atlantique par Florence, ouragan majeur de catégorie 3, attendu sur la côte est des États-Unis jeudi. Dans le sillage des deux ouragans s’est également formé Hélène, au large du Cap Vert.

Dans le Pacifique, l’archipel de Hawaii se prépare à l’arrivée de l’ouragan de catégorie 1, Olivia. Ce dernier observe une trajectoire vers l’ouest et devrait directement concerner l’archipel ce mercredi. Si un affaiblissement du système est prévu avant son arrivée, Olivia va tout de même apporter vents et pluies soutenus. Une partie de l’archipel hawaiien est placé en vigilance ouragan. Plus à l’ouest dans le Pacifique, les îles Mariannes ont essuyé les assauts du typhon Mangkhut, dont l’oeil est passé sur l’île de Rota, au nord-est de Guam. Avec des vents dépassant les 200 km/h, Mangkhut s’intensifie et poursuit sa route vers les Philippines et Taïwan.

Lire aussi

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publié. Les champs obligatoires sont précisés (obligatoire)

Pas de commentaires pour le moment