La Réunion: La Tempête Ava cause montées des eaux et éboulis dans l’île

No Comment

© Facebook Fierté Chaudron

Baptisée ce 3 janvier, la tempête Ava se dirige actuellement  vers l’Est de Madagascar mais ces effets se font sentir  jusque sur l’île de la Réunion. Des pertubations se poursuivront jusqu’à la fin de la semaine, selon les prévisionnistes de Météo France.

Premier système cyclonique de la saison cyclonique 2017-2018, le phénomène Ava a laissé beaucoup de  traces. Les régions du Nord, de l’Est et du Sud-Est ont été placées en vigilance fortes pluies en fin d’après-midi. Les quartiers du Chaudron et de Sainte-Clotilde ont été particulièrement touchés avec une montée des eaux atteignant parfois plus d’un mètre d’hauteur.
Il est notamment tombé au cours des dernières 24h plus de 100 mm à Belle-vue Bras-Panon (Est de la Réunion). La RD 242 route d’Ilet à Cordes à Cilaos a aussi été fermée en raison de la chute d’un éboulis bloquant la circulation.

Ce temps perturbé dans la région est parti pour durer au moins jusqu’à ce weekend, tout dépendra de l’évolution future d’AVA qui reste pour l’instant très incertaine aussi bien en termes de trajectoire que d’intensité. « On va rester dans sa sphère d’influence avec beaucoup de nuages et d’humidité. Les pluies risquent de s’accumuler avec du mauvais temps qui va perdurer peut-être jusqu’à ce week-end et au-delà. » a indiqué Philippe Caroff, responsable de la prévision cyclonique de Météo France.

Une saison cyclonique tardive

Avec le baptême de la Tempête Tropicale AVA en ce mercredi 03 janvier 2018, cette saison cyclonique 2017/2018 entre officiellement dans le cercle fermé des saisons ayant débuté après le Nouvel An. De fait, AVA intègre le top 5 des systèmes les plus tardifs de l’histoire du bassin. Le record pour l’instant est détenu par Anacelle, baptisé lors du mois de Février 1998.

Lire aussi

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publié. Les champs obligatoires sont précisés (obligatoire)

Pas de commentaires pour le moment