La Guadeloupe et la Martinique en vigilance orange à l’approche de la tempête tropicale Isaac

No Comment

©Météo-France

Météo-France a placé, ce mardi 11 septembre, la Guadeloupe et la Martinique en vigilance orange en attendant l’arrivée de la tempête tropicale forte Isaac, prévue pour mercredi en fin de journée (heure locale). En parallèle, 1,7 millions de personnes évacuent la côte Est américaine avant l’arrivée de Florence. 

La tempête tropicale forte Isaac « faiblit » et « a légèrement changé de direction », indique sxmcyclone, site saint-martinois spécialisé dans les phénomènes météorologiques. Isaac « se dirige plus vers le nord de la Martinique ce soir. A 23 heures il est situé à 935 km à l’est des Antilles », indique encore le site qui estime des vents à « 100 km/h se faisant ressentir jusqu’à 165 km du centre », et des rafales pouvant atteindre les 150 km/h. Par conséquent, Météo-France a relevé la vigilance jaune, acté ce week-end avec les différents préfets des Antilles, à orange pour la Guadeloupe et la Martinique. « L’incertitude sur les prévisions de trajectoire et d’intensité (…) reste supérieur à la normale », indique Météo-France dans son communiqué. Les conditions météorologiques devraient nettement s’aggraver à partir de la journée de mercredi et ce, jusqu’à jeudi. Les cumuls de pluies attendues sont de l’ordre de 150 à 200 mm, et la houle estimée entre 4 à 6 mètres.

Toujours dans l’Atlantique, l’ouragan Florence, de catégorie 4 avec des vents atteignant les 220 km/h, se dirige toujours vers la côte Est des États-Unis. Les opérations d’évacuation concernent désormais 1,7 million de personnes en Caroline du Sud, en Caroline du Nord et en Virginie, les trois États sont les plus menacés par Florence. « C’est un ouragan puissant qui va frapper les côtes de Caroline comme les habitants n’en ont pas vu depuis des décennies », a affirmé Jeffrey Byard, un responsable de la Fema à Washington. « Ils doivent s’attendre à des coupures d’électricité, des destructions de bâtiments, de routes et de ponts, ainsi qu’à des inondations d’envergure, des dégâts qui peuvent potentiellement faire des victimes ». La ville de Washington a également déclaré l’état d’urgence, redoutant les précipitations portées par l’ouragan.

Dans le Pacifique, l’archipel de Hawaii ressent les premiers effets de la tempête tropicale forte Olivia. La vigilance inondations a été maintenue sur les îles de Hawaii (Big Island), Maui et Oahu. Cette dernière sera plus concernée par Olivia ce mercredi matin (heure locale). Pour les autres îles de l’archipel, la tempête tropicale arrivera cette nuit de mardi à mercredi (heure locale). De son côté, le super-typhon Mangkhut a gagné en intensité pour rejoindre la catégorie 5, avec des vents moyens à 260 km/h et des rafales à 315 km/h. Après avoir balayé les îles Mariannes du Nord et Guam, Mangkhut poursuit sa route vers le nord des Philippines, qu’il devrait toucher vendredi, et la baie de Hong Kong.

Lire aussi

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publié. Les champs obligatoires sont précisés (obligatoire)

Pas de commentaires pour le moment