Insolite : Routes inondées, pirogues mobilisées [Vidéo]

No Comment

©Areva Christine / Facebook

Ce week-end, les fortes pluies se sont abattues sur le Nord-ouest de l’archipel des Tuamotu, en Polynésie française. Ces forts cumuls sont dû à la dépression 93P qui inquiète, en ce moment même, tous l’Ouest du Pays : Îles de la Société, Nord-ouest des Tuamotu et archipel des Australes. Mais ces fortes pluies ont aussi été l’occasion de changer de moyen de transport : à Rangiroa, on laisse les véhicules motorisés et on sort les pagaies.

C’est l’image insolite de ce lundi, mais en Polynésie française, ces mêmes images ne sont pas si surprenantes. En 1998, lors de très fortes pluies sur l’île de Tahiti, on pouvait déjà apercevoir des piroguiers déambuler au milieu des 4×4, seuls véhicules aptes à franchir certaines routes inondées. Ce week-end, les fortes pluies et rafales de vent ce sont abattus sur tout le Nord-ouest de l’archipel des Tuamotu. L’atoll de Rangiroa fut particulièrement touché et ses routes submergées. Mais pas de panique, lorsque le temps ne permet pas de circuler en véhicule motorisé, surtout s’il ne s’agit pas d’un 4×4, les pirogues sont de sorties, comme en témoigne la vidéo de cette résidente de Rangiroa. Il y avait comme un air de Venise sur le deuxième atoll le plus vaste au monde (tellement vaste qu’on pourrait y mettre l’île principale de Tahiti, et aussi la plus grande de Polynésie française). Mais cette image réveille aussi quelques inquiétudes, celles notamment liées aux réchauffement climatique et à la montée des océans. Sur des atolls qui culminent à peine 3 mètres au-dessus du niveau de l’océan, ces images insolites seront, un jour, les témoins d’un drame réel pour les insulaires.

La trajectoire très aléatoire de 93P ©Infos Cyclones

La trajectoire très aléatoire de 93P ©Infos Cyclones

En attendant, la dépression 93P continue son périple à travers l’Ouest de la Polynésie française. Météo France maintient l’alerte orange sur le Nord-ouest de l’archipel des Tuamotu et sur les Îles de la Société où sont encore attendues fortes pluies, rafales pouvant dépasser les 100km/h et mer très agitée. « Un très vaste couloir dépressionnaire s’étend de la Mélanésie aux Fidji, aux Samoa et à l’ouest de la Polynésie française. Dans ce couloir, des dépressions successives naissent et circulent sur l’ouest du pays et maintiennent de la Société aux Australes des conditions très dégradées avec fortes pluies et vents forts. L’axe Société-Australes va rester exposé dans les jours prochains au passage de dépressions plus ou moins actives, pour certaines déjà surveillées, et susceptibles d’une évolution rapide. L’amas convectif, lié à un minimum dépressionnaire situé à 13h locales à 120km au nord-ouest de Bora-Bora, devrait poursuivre son lent déplacement vers le sud-sud-est », a expliqué Météo France. La plus grande prudence reste donc de mise en Polynésie française.

©NOAA / Infos Cyclones

©NOAA / Infos Cyclones

Lire aussi

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publié. Les champs obligatoires sont précisés (obligatoire)

Pas de commentaires pour le moment