Guyane : Les forêts menacées par les feux de végétation

No Comment

L’année 2015 marquée par des records historiques de chaleur fait augmenter le risque de feux de végétation en Guyane. Des feux de végétation qui menacent la forêt guyanaise.

La forêt est fréquemment victime des feux de végétation durant la saison sèche. Mais l’année 2015 semble être une saison à risques élevées. Les services de l’Etat-major de zone de défense et de protection civile ont déclaré au média Guyaweb avoir recensé « plus de 800 départs de feu ». Un nombre de cas multiplié par deux en deux mois par rapport à l’année 2014. Une situation qui exaspère les riverains de certaines zones forestières. C’est le cas d’un habitant de Rémire-Montjoly qui a adressé une lettre ouverte aux différentes autorités publiques. Il dénonce dans son courrier « les risques importants et réels de propagation de feu ». De plus, le massif forestier de Rémire-Montjoly est classé « zone naturelle protégée« .  Pour protéger la flore, la préfecture de Guyane déclenche régulièrement des alertes incendies sur le littoral guyanais notamment.

Deux causes principales pourraient expliquer cette situation. Premièrement, les effets du réchauffement climatique avec le phénomène d’El Nino. Les températures enregistrées ces deux derniers mois sont nettement supérieurs à celles enregistrées habituellement à cette période. Mais ce phénomène climatique n’est pas le seul élément explicatif. La seconde cause est humaine. L’état-major estime qu’entre 90 à 95% des départs de feu sont d’origine humaine: une cigarette jetée au bord de la route, les barbecues au milieu des savanes sans aucun système de protection, les abattis incontrôlés, les gens qui partent à la chasse au lézard.

Lire aussi

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publié. Les champs obligatoires sont précisés (obligatoire)

Pas de commentaires pour le moment