Gestion de l’eau : Une association des « usagers de l’eau » veut faire entendre les intérêts des consommateurs

No Comment

Les usagers de l’eau entendent défendre leurs intérêts dans le dossier de la gestion de l’eau en Guadeloupe. L’association a d’ailleurs organisé une réunion sur  cette thématique.

Une dizaine de jours après la mise en place d’un syndicat mixte de l’eau en Guadeloupe, c’est au tour des consommateurs guadeloupéens de s’exprimer dans ce dossier. À l’occasion d’une réunion qui s’est tenue le 18 mars, l’association des usagers des Eaux de Guadeloupe souhaite davantage participer dans les travaux de la mise en place de ce nouveau syndicat de l’eau. » Aucune décision structurelle sur l’eau ne doit se prendre sans la consultation des usagers, qui sont pour le moment délibérément écartés par les décideurs. Si l’oeil des usagers, ce troisième oeil était là, il n’y aurait eu aucun dégât dans le dossier de l’eau en Guadeloupe. C’est le rôle des associations reconnues d’utilité publique », a déclaré Line Trabon-Sinapah présidente de l’association des usagers Eau de Guadeloupe. Faire entendre les doléances des consommateurs de l’eau, telle est la mission que s’assigne cette récente association. Dans ce dossier épineux, l’association s’est entretenu avec la direction de la Générale des eaux et la direction du Syndicat intercommunal d’alimentation en eau et assainissement de la Guadeloupe (Siaeag). Aujourd’hui, l’association des usagers de l’eau cherche à faire intégrer davantage de citoyens-adhérents. « Les usagers doivent être représentés dans les instances décisionnelles concernant l’eau », lance Line Trabon-Sinapah.

Durant cette réunion dont le public était constituée d’usagers et de représentants d’associations de différentes communes, l’association des usagers de l’eau s’est également structurée. Elle dispose désormais d’un conseil d’administration composée de citoyens issues de plusieurs communes de la Guadeloupe. Quatre commissions ad-hoc ont été formées: usagers, santé, acteurs institutionnels et collaborateurs.

Lire aussi

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publié. Les champs obligatoires sont précisés (obligatoire)

Pas de commentaires pour le moment