COP21 : L’Exposition Innov’Climat change nos modes de consommation

141 Views No Comment

L’exposition Innov’Climat s’est tenue sur le parvis de l’Hôtel de ville début juillet. Pendant quelques jours, les visiteurs ont pu découvrir toutes les innovations qui sont ou qui vont être mises en place afin de préserver notre planète et qui seront discutées pendant la COP21 en décembre. Deuxième étape du voyage : CHANGER. Il s’agit de s’attaquer à nos modes de consommation et de production.

Pour l’exposition Innov’Climat, le parvis de l’Hôtel de ville était divisé en quatre pôles bien distincts qui représentent les étapes pour faire la différence et, à long terme, sauver la planète. Toujours en vue de la COP21, les visiteurs ont d’abord passé l’étape Améliorer, avant de se diriger vers le pôle “Changer”. Là, ils ont pu découvrir des cargos tractés par des cerfs-volants ou une petite voiture électrique à trois roues, L’équipe d’Outremers 360 a fait le tour de ces projets innovants qui aboutissent tous à la même conclusion : il est urgent de changer nos modes de production et de consommation. Par exemple, la France possède 30% du potentiel hydrolien en Europe. La piste du développement de cette énergie renouvelable a donc été étudiée pour mettre au point une éolienne plus robuste, plus fiable et à moindre coût de production. La première de ce type a été mise à l’eau en juin 2015 en Bretagne.

Inno'v climat - ADEME

Inno’v climat – ADEME

Autre exemple concret : le secteur du bâtiment représente aujourd’hui 45% de l’énergie consommée en France. La société Helioclim, en partenariat avec l’Ademe (Agence de l’environnement et la maîtrise de l’énergie), a choisi de s’attaquer à ce chantier en utilisant l’énergie solaire climatiser les bâtiments industriels ou commerciaux. Le projet, appelé Scrib, à la particularité d’être réversible, c’est-à-dire que le dispositif produit de la chaleur l’hiver et du froid durant l’été. Encore plus fort : le projet de créer un système de stockage, utilisable pendant les périodes où l’ensoleillement est faible. Débuté en mai 2011, il faudra être encore un peu patient avant de voir un tel dispositif sur nos bâtiments. En effet, la réalisation prend au moins cinq ans et demi. Réalisé en France, le projet a pour ambition d’apporter une solution globale et durable. Bonus de taille : Scrib va créer de l’emploi !
Retrouvez la prochaine étape “Recycler” du long chemin pour sauver la planète ! En attendant, vous pouvez nous laisser un commentaire pour nous dire ce que vous pensez du projet Scrib !

Catégories : Planète

Lire aussi

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publié. Les champs obligatoires sont précisés (obligatoire)

Pas de commentaires pour le moment