COP21 : 22 Etats se rassemblent pour créer le groupe Because the Ocean

No Comment

À une journée de la clôture de la COP 21, une vingtaine d’État a signé une déclaration en faveur de l’océan.

Pour la première fois, 22 Etats* mettent au premier plan le sujet de l’océan lors d’une COP pour le climat. C’est le signe que nous sommes sur le point d’entrer dans une nouvelle ère pour l’action climatique, qui prendra désormais en compte la partie bleue de la planète, représentant 75% de la surface terrestre. L’océan absorbe 25% des émissions de CO2 et 90% de la chaleur associée au changement climatique. Cette reconnaissance était attendue depuis très longtemps.

En soutenant la Déclaration Because the Ocean, ces 22 Etats s’engagent à poursuivre ensemble trois objectifs concrets : un Rapport Spécial pour l’Océan rédigé par le Groupe d’experts intergouvernemental sur l’évolution du climat (GIEC), une conférence des Nations Unies sur l’océan qui se tiendra aux îles Fidji en 2017, et l’élaboration d’un plan d’action pour l’océan dans le cadre de la Convention-cadre des Nations Unies sur les changements climatiques (CNUCCC).  « La création du groupe Because the Ocean ici, à Paris, souligne l’importance de l’océan pour le climat et l’importance du climat pour l’océan », a déclaré José María Figueres, co-président de la Commission Océan Mondial. Le groupe Because the Ocean se mettra au travail dès 2016.

* Aruba, Australie, Canada, Chili, Colombie, Costa Rica, République Dominicaine, Fidji, France, Guinée-Bissau, Kiribati, Madagascar, Mexique, Monaco, Maroc, Pays-Bas, Nouvelle-Zélande, Palau, Sénégal, Seychelles, Espagne, Suède.

Par Dominique Martin-Ferrari, Outremers Métamorphoses

Lire aussi

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publié. Les champs obligatoires sont précisés (obligatoire)

Pas de commentaires pour le moment