Changement climatique: L’aménagement sensible à l’érosion des côtes en Guadeloupe

No Comment

© BRGM

L’Observatoire Régional de l’Energie et du Climat (OREC) a présenté le mardi 11 décembre son second rapport concernant la vulnérabilité de la Guadeloupe aux changements climatiques.

Parmi les facteurs de vulnérabilité soulignées, la Guadeloupe est particulièrement sujette à l’érosion des côtes. « Nous constatons depuis quelques temps la disparition d’une partie de la plage de Sainte-Anne, de certains traits de côte au niveau de Petit-Bourg et de Capesterre» a déclaré Amélie Belfort, responsable de l’Observatoire régional de l’Energie et du Climat.
Un ensemble de facteurs climatiques qui joue également sur l’aménagement du territoire; «De nombreux bourgs et la plupart de nos routes sont proches du littoral. Avec l’élévation du niveau de la mer, ce sont ces aménagements qui sont les premiers exposés».
Pour faire face à ces effets du changement climatique, l’OREC se propose des outils pour accompagner les collectivités dans la lutte contre les effets du changement climatique.

Lire aussi

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publié. Les champs obligatoires sont précisés (obligatoire)

Pas de commentaires pour le moment

LA CHAINE TV
outremers360.tv

La chaîne des Outre-mer à 360 degrés

Outremers 360 Data Life
LOGO-OM360_DataLife_spallian_petit

Outremers 360 se lance dans l’ère de l’Open Data
Explorez les territoires d’Outre-mer par les chiffres

  >> L’analyse des territoires
  >> Le comparateur des territoires  

outremers360.com le premier media Smart Data