Canal de Panama : Une île artificielle laboratoire de la Biodiversité

No Comment

Elle s’appelle Barro Colorado (Boue colorée), et se situe au beau milieu du Canal de Panama, dans un lac artificiel construit au début du XX° siècle. L’île est devenue au fil du temps un laboratoire à ciel ouvert pour la recherche scientifique.

D’une superficie de 15 km2, l’île artificielle qui émerge au milieu du Canal de Panama dans le lac, lui aussi artificiel, de Gatun, est considérée par la communauté scientifique internationale comme étant un laboratoire à ciel ouvert : la Mecque de la biologie tropicale pour comprendre et analyser les effets du changement climatique. Barro Colorado est gérée par l’Institut Smithsonian pour la recherche tropicale (STRI) et héberge une des principales forêts humides et tropicales au monde. L’île est également l’abri privilégié de quelques 350 projets scientifiques qui y sont actuellement conduits. Interrogée par l’AFP, William Laurance, chercheuse associée au STRI et professeur à l’université australienne James Cook, déclare « Barro Colorado est probablement la forêt tropicale la plus étudiée au Monde et cela nous a beaucoup aidé pour comprendre le fonctionnement des autres forêts à travers la planète ».

Certains scientifiques vivent pleinement sur l’île et y ont installé laboratoires de recherches, serres, insectarium, salles d’informatique et de conférence. L’île compte 465 espèces de vertébrés, dont 72 espèces de chauves-souris, 500 espèces de papillons, 400 espèces de fourmis, 384 espèces d’oiseaux et cinq types de singes : l’araignée, le capucin, le titi, le singe hurleur et le douroucouli. Parmi les vertébrés, on peut trouver des tortues, des crocodiles, des agoutis (rongeurs), des tapir, des nasuas (petit mammifère), des pecaris (sorte de sangliers), des salamandres et des serpents. Certains scientifiques prétendent même avoir rencontré des cerfs, des jaguars ou encore des pumas. Du beau monde en somme, sans compter les quelques 1200 espèces d’arbres et de plantes. Les arbres font d’ailleurs l’objet de mesures et analyses poussées, afin de notamment mesurer la quantité de dioxyde de carbone libérée dans l’atmosphère par cet écosystème.

« Face au changement climatique, nous sommes en train d’essayer de comprendre comment réagit la forêt aux variations de températures et comment le taux de carbone évolue en fonction de la température et de l’humidité du sol », explique Vanessa Rubio, biologiste et ingénieure environnementale. Selon les scientifiques, les arbres réagissent à la pollution en libérant une plus grande quantité de dioxyde de carbone. Les arbres sont donc très sensibles au changement climatique. Comme beaucoup d’autres communautés scientifiques, les locataires de l’île Barro Colorado attendent beaucoup de la COP 21. Un groupe de 52 pays possédants des forêts tropicales exigent que l’accord environnementale, qui devrait voir le jour à l’issue de la COP 21, reconnaisse l’apport de ces écosystèmes et qu’une coopération mondiale soit mise en place pour les protéger.

Uns faune riche qui compte parmi elle des crocodiles. Ici, une femelle ouvrant les coquilles de ses petits ©Christian Ziegler

Uns faune riche qui compte parmi elle des crocodiles. Ici, une femelle ouvrant les coquilles de ses petits ©Christian Ziegler

Barro Colorado, c'est aussi une forêt tropicale verdoyante abritant 1200 espèces d'arbres et de plantes. Ici, un figuier et ses racines ©Christian Ziegler

Barro Colorado, c’est aussi une forêt tropicale verdoyante abritant 1200 espèces d’arbres et de plantes. Ici, un figuier et ses racines ©Christian Ziegler

Une communauté scientifique internationale a élu domicile sur l'île, afin d'étudier sa biodiversité ©Rodriguo Harangua / AFP

Une communauté scientifique internationale a élu domicile sur l’île, afin d’étudier sa biodiversité ©Rodriguo Harangua / AFP

 

Découvrez l’histoire de cette île du Panama, avec ce documentaire réalisé par Dominique Martin-Ferrari

Lire aussi

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publié. Les champs obligatoires sont précisés (obligatoire)

Pas de commentaires pour le moment