Biodiversité: Le pigeon à couronne blanche de Guadeloupe sauvé de la chasse

No Comment

© DR

Le Tribunal administratif de Guadeloupe a annulé l’arrêté préfectoral autorisant la chasse du pigeon à couronne blanche, une espèce endémique, inscrite sur la liste d’espèces « en danger d’extinction » par l’UICN (l’Union internationale pour la conservation de la nature).

C’est une victoire pour les associations de défense de la faune locale. Saisi par l’ASFA, l’ASPAS et la LPO, le Tribunal administratif a considéré dans sa décision du 18 août dernier que la poursuite de l’exécution de cet arrêté portait atteinte de manière urgente aux intérêts défendus par les associations, et que la méconnaissance du code de l’environnement  (Art 424-2 ) et du principe de précaution était de nature à faire naître un doute sérieux quant à la légalité de l’acte.  « Cet arrêté préfectoral autorisant la chasse  faisait courir un risque grave et immédiat à la biodiversité locale puisqu’elle recouvrait notamment la période de reproduction et de dépendance des jeunes. », soulignent les associations.

La chasse de cette espèce, ouverte depuis un mois et s’étalant jusqu’au 7 janvier 2018, est désormais suspendue sur l’ensemble de l’archipel mais aussi sur l’ile de Saint Martin. Les trois associations ont également plaidé pour une inscription du pigeon à couronne blanche sur la liste des espèces protégées de la Guadeloupe et de la Martinique. Un courrier a été adressé au Ministre de l’environnement Nicolas Hulot en ce sens. « Il est grand temps que l’État français protège réellement dans les actes la biodiversité des îles d’outremer, singulièrement les espèces endémiques menacées », avancent les associations. »

Lire aussi

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publié. Les champs obligatoires sont précisés (obligatoire)

Pas de commentaires pour le moment