Biodiversité : La mortalité massive des poissons inquiète l’île de la Réunion

No Comment

L’Institut de recherche pour le développement (IRD) vient de lancer une étude visant à déterminer les causes de mortalité massive de poisson constatée sur l’île, de janvier à mai 2014. Une problématique déjà constatée entre 2001 et 2003.

C’est un constat qui alerte les réunionnais. Entre janvier et mai 2014, les habitants de l’île Bourbon ont rapporté un phénomène de mortalité massive chez les poissons. Relayé par Zinfos974, le même phénomène aurait également été observé entre 2001 et 2003. Pour comprendre ce qui provoque cette mortalité massive, une étude vient d’être lancée par l’IRD. Elle s’étendra sur 18 mois, de novembre 2015 à Avril 2017, et sera financée par l’Etat. Il s’agit de la première étude qui se penchera sur le sujet. A priori, les symptômes correspondraient à « une infection bactérienne dû à un streptocoque ». Ces bactéries, transmissibles du poisson à l’homme et vice-versa, peuvent être à l’origine de la septicémie, de la pneumonie, de la méningite ou encore « causer des chocs toxiques, des inflammations de la peau, des disques intervertébraux ou de la couche intérieure du coeur ». pour mener la recherche, deux axes sont définis. D’une part, il s’agira d’identifier et de comparer les espèces microbiennes présentes chez les poissons vivants, moribonds et morts. D’autre part, l’étude portera sur l’interaction entre pathogène-hôte-environnement et l’identification des potentiels réservoirs d’infection.

Lire aussi

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publié. Les champs obligatoires sont précisés (obligatoire)

Pas de commentaires pour le moment