Une start-up réunionnaise connecte un village malgache à l’électricité et à Internet

No Comment

© Solarplexus

Depuis deux mois, le village Antolojanahary est le premier village à avoir l’accès à l’électricité et à internet grâce à une unité mobile photovoltaïque développée par la start-up réunionnaise SolarPlexus. Ce projet, soutenu par le Crédit Agricole de la Réunion-Mayotte, a pu voir le jour grâce à l’engagement du père Pedro en faveur des plus défavorisés. Un article de notre partenaire Réunionnais du monde.

Le 11 avril 2018, Antolojanahary est devenu le premier village connecté de Madagascar avec l’inauguration d’une unité mobile photovoltaïque développée par la start-up réunionnaise Solarplexus. Grâce à ce dispositif innovant, 240 familles ont désormais accès à l’électricité et à Internet. A l’initiative du père Pedro, prêtre engagé en faveur des plus défavorisés, elles avaient quitté la capitale, ses rues et ses décharges, pour débuter une vie nouvelle à la campagne. C’est avec émotion que le père Pedro évoque l’installation récente de l’unité photovoltaïque dans le village : « Le dispositif a apporté à nos familles une grande espérance pour l’avenir ! Il m’est difficile de décrire leur joie. Elles jouissent désormais d’une lumière limpide et forte, qui ne nuit pas à la santé des enfants. Auparavant, ces derniers étudiaient à la lueur de lampes à pétrole à la fumée nocive pour les poumons. Cette lumière puissante dans les maisons va encourager les habitants à rester vivre à la campagne et à être fier d’être paysans. »

Un espace de stockage réfrigéré

Le dispositif photovoltaïque charge 240 batteries qui sont distribuées aux familles. Il fournit également un accès à Internet et offre un espace de stockage réfrigéré particulièrement utile pour les médicaments du dispensaire. C’est notamment pour ces raisons que le projet a été sélectionné par le Crédit Agricole de la Réunion via sa fondation Crédit Agricole Réunion-Mayotte. La banque pourrait également participer au financement d’une usine de production sur l’île.

« Ce nouveau dispositif ouvre des perspectives nouvelles sur le front du développement, estime Alain Orriols, président de Solarplexus qui a installé la plus grande centrale photovoltaïque de France en 2006 à La Réunion. A Madagascar, seulement 15 % de la population a accès à l’électricité. En Afrique, un quart des habitants y ont accès. » Cerise sur le gâteau, le système est écologique, sans aucune empreinte carbone.

Lire aussi

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publié. Les champs obligatoires sont précisés (obligatoire)

Pas de commentaires pour le moment