Sénatoriales 2017: Où siégeront les sénateurs ultramarins?

No Comment

Une semaine après la tenue des élections sénatoriales, les groupes politiques au sein du Palais Luxembourg seront connus ce mercredi 3 octobre. Certains sénateurs ultramarins ont déjà fait leur choix.

Ils ont fait campagne ensemble à la Réunion mais siègeront dans des groupes différents. Sur la liste «L’entente Républicaine» formée d’élus de la plate-forme de la droite et du centre réunionnais, le sénateur Jean-Louis Lagourgue siégera au sein du groupe «République et territoires- Les indépendants» créé le 2 octobre dernier. La future-ex présidente du conseil départemental de la Réunion Nassimah Dindar a annoncé qu’elle siégera dans le groupe « UDI/Union Centriste ». Enfin, Viviane Malet, a choisi « Les Républicains ». 

Les sénateurs guadeloupéens Victorin Lurel et Victoire Jasmin rejoindront certainement le groupe socialiste au Sénat.Ils retrouveront le sénateur martiniquais réélu Maurice Antiste. La première sénatrice de Martinique Catherine Conconne, membre du parti Parti progressiste Martiniquais et de la coalition Ensemble pour une Martinique nouvelle s’inscrira en tant que apparentée du groupe « Nouvelle Gauche ».

Au sein du groupe « Les Sénateurs de la République en Marche », figurent le sénateur mahorais Thani Mohamed Soihili et le sénateur guadeloupéen Dominique Théophile. Lors de la campagne sénatoriale, tous deux avaient été investis par le parti présidentiel.  Abdallah Hassani, le deuxième sénateur de Mayotte fera également partie de ce groupe politique.

En Nouvelle-Calédonie, le sénateur Pierre Frogier réélu le 24 septembre dernier va retrouver le groupe des Républicains. Gérard Poadja, élu pour la première fois sur le plan national sera étiqueté au sein du groupe sénatorial UDI.

Quid pour Michel Dennemont (La Réunion) et Stéphane Artano (Saint-Pierre-et-Miquelon) ?

Plusieurs choix de groupes se présentent à ces nouveaux sénateurs ultramarins. C’est le cas du sénateur réunionnais Michel Dennemont qui a conduit la liste de coalition gauche LPA/PS lors de ces élections sénatoriales, n’a pas pour l’heure déclaré au sein de quel groupe il sera étiqueté. 

Enfin Stéphane Artano, classé divers droite à Saint-Pierre-et-Miquelon choisira-t-il le groupe « République et territoires- les indépendants », ou « les Républicains » ou restera-t-il non inscrit ? Des doutes qui seront dissipés en fin de journée.

Lire aussi

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publié. Les champs obligatoires sont précisés (obligatoire)

Pas de commentaires pour le moment