Présidentielle 2017 : sécurité, maintien du nombre de fonctionnaires, plan contre l’illettrisme, les 25 grandes mesures pour l’Outre-mer de François Fillon

No Comment

 François Fillon a présenté le 13 mars dernier son projet présidentiel. Dans son chapitre consacré aux Outre-mer, il liste 25 mesures dites «  d’application immédiate ».

Dans cette nouvelle version du programme, il n’y a pas de changements majeurs par rapport à celui porté en tant que candidat à la primaire de la droite et du centre.
En matière de sécurité, le candidat souhaite toujours « restaurer le rôle protecteur de l’Etat ». Pour cela François Fillon propose d’augmenter les moyens des forces de sécurité et ceux de l’autorité judiciaire et construire des places de prison,  adapter notamment  le droit du sol en Guyane et à Mayotte en conditionnant l’acquisition de la nationalité à la régularité du séjour des parents.

Capture d’écran 2017-03-15 à 12.50.52

2 milliards d’euros pour la création d’emplois, stabilité du nombre de fonctionnaires

Au plan économique, François Fillon entend débloquer 2 milliards d’euros pour abaisser le coût du travail et la création d’emplois ( baisse de 15 % sur l’impôt des sociétés, zéro charge sociale sur tous les salaires jusqu’à deux SMIC pour les entreprises de la LODEOM, mise en place d’un nouveau statut d’entreprise franche). Le candidat Les Républicains souhaite prolonger le dispositif de la défiscalisation spécifique Outre-mer jusqu’en 2027. Il promet également de maintenir le volume des emplois aidés et assurer la transparence de leur gestion grâce à la création d’un groupement d’intérêt public regroupant Etat, Région, Département et Pôle Emploi. Enfin, si la sur-rémunération des fonctionnaires est maintenue, le candidat précise que « les effectifs seront stabilisés tant que la situation du chômage sera critique. » Quid du nombre insuffisant de professeurs dans les écoles et de personnel hospitalier à Mayotte par exemple?

Capture d’écran 2017-03-15 à 12.50.34

300 euros de plus pour les petites retraites, plan contre illettrisme

Au chapitre social, François Fillon souhaite activer un plan massif contre l’illettrisme, réduire les inégalités dans le domaine de la santé en modernisant l’offre hospitalière, en soutenant résolument la télémédecine et l’installation de nouveaux médecins, en améliorant la prise en charge des personnes âgées dépendantes et des personnes handicapées. De plus, les petites retraites de moins de 1000 euros seront revalorisés de 300 euros et les petites pensions de réversion augmenteront de 10%.

Capture d’écran 2017-03-15 à 12.50.19

Visibilité et réaffirmer la richesse des cultures ultramarines 

Enfin, François Fillon  souhaite renforcer la visibilité des Outre-mer aux niveaux national et européen. S’il est élu Président de la République, il organisera le comité interministériel des Outre-mer, créé en 2009, qui sera réuni au moins une fois par an à l’Elysée ou à Matignon et œuvrera pour que « les politiques publiques communautaires soient adaptées à la réalité des Outre-mer, et non pas subir l’inverse, en utilisant pleinement les possibilités offertes par l’article 349 du traité sur le fonctionnement de l’Union Européenne (TFUE) et l’arrêt de la CJCE.

François Fillon souhaite réaffirmer la richesse des cultures ultramarines et les faire rayonner en France et dans le monde, en valorisant l’apport des cultures d’Outre-mer à travers une nouvelle organisation de leur promotion.
Il entend également « soutenir une affirmation constructive des histoires des Outre-mer qui consolide le vivre ensemble, valorise la mémoire des victimes de l’esclavage et porte la réconciliation en s’appuyant sur la Fondation pour la mémoire de l’esclavage, de la traite et de leurs abolitions ».

Un ensemble de mesures qui seront déclinées dans chaque collectivité ultramarine afin de prendre en compte les enjeux et contraintes spécifiques auxquels elles sont confrontées.

Capture d’écran 2017-03-15 à 12.50.05

Lire aussi

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publié. Les champs obligatoires sont précisés (obligatoire)

Pas de commentaires pour le moment