Présidence de l’Assemblée nationale : Le groupe PS et apparentés présente la candidature de la député reunionnaise d’Ericka Bareigts au perchoir

No Comment

© Parti socialiste

Suite à la nomination de François de Rugy au Ministère de la Transition écologique, les députés Socialistes et apparentés ont demandé à l’unanimité à Ericka Bareigts de présenter sa candidature à la présidence de l’Assemblée nationale.

Réunis à Toulouse les 10 et 11 septembre 2018 à Toulouse pour ses journées parlementaires, les députés socialistes ont pris la décision à l’unanimité de présenter une candidature à la Présidence de l’Assemblée nationale. Pour incarner cette ambition, les socialistes souhaitent ainsi porter la candidature de la députée de La Réunion et ancienne Ministre des Outre-mer Ericka Bareigts.

« Le groupe des Socialistes et apparentés positionne cette candidature sur la défense des citoyens et des territoires de France oubliés ou mis à mal par les politiques injustes mises en œuvre depuis un an de présidence Macron. Il la positionne également sur la défense de l’Assemblée nationale qui, depuis sa création, est le lieu de confrontation politique entre la majorité et les oppositions », souligne le communiqué du parti.

Parmi les candidats au perchoir, le chef de file des députés LREM Richard Ferrand a été élu à 64,26% des voix, lundi 10 septembre, par ses pairs lors de leur séminaire de rentrée à Tours. A noter que la place des femmes avait suscité les débats en amont. Le groupe La France insoumise présente par ailleurs la candidature de Mathilde Panot, députée du Val-de-Marne. Pour rappel, le dernier ultramarin à avoir présidé une assemblée parlementaire, le Sénat, est Gaston Monnerville (1958-1968). Aucune femme n’a été encore été élue à la présidence de l’Assemblée nationale.

L’élection au perchoir est prévue ce mercredi, à l’ouverture de la nouvelle session parlementaire et après la séance des questions au gouvernement. Richard Ferrand devrait succéder à François de Rugy en raison de la majorité des voix de l’Assemblée.

Lire aussi

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publié. Les champs obligatoires sont précisés (obligatoire)

Pas de commentaires pour le moment