L’Après en Outre-mer : Et Maintenant par Dominique Lefeivre, chef d’entreprise en Nouvelle-Calédonie

No Comment

Outremers 360 vous donne la parole et partage le sentiment des acteurs socio-économiques des territoires d’outre-mer, à la veille de la période post-pandémie. Aujourd’hui, nous donnons la parole à Dominique Lefeivre, gérant de la SARL Biscochoc, une entreprise de l’industrie agro-alimentaire spécialisée en chocolats et confiserie en Nouvelle-Calédonie.

Je suis Dominique LEFEIVRE, gérant de la SARL Biscochoc, une entreprise de l’industrie agro-alimentaire spécialisée en chocolats et confiserie. Nous sommes situés à Nouméa en Nouvelle-Calédonie Notre CA est d’environ 10 M€,

Pendant la période de confinement (la NC est en dé-confinement depuis le lundi 20 avril), je suis venu travailler tous les jours. Il était important que je sois présent au sein de mes équipes pendant cette période, car nous avons continué à produire. Je faisais un briefing tous les 2 jours à toute l’équipe (65 salariés en CDI) pour la rassurer, l’informer, répéter les gestes barrières et lui communiquer nos chiffres. Tous ont parfaitement réagi et sont venus travailler avec toute la sécurité que cela impose. Il est important de noter que je n’ai eu aucun arrêt de travail pendant cette période, nous avons été tous solidaires. Les syndicats au sein de l’entreprise ont été particulièrement constructifs.

La période de Pâques marque la plus grosse activité pour mon entreprise puisque nous réalisons environ 14.5 % de notre CA sur ces 3 semaines. Mais cette année, du fait de la crise, nous sommes 30 % en dessous de notre prévisionnel pour Pâques. A l’annonce du confinement, j’ai stoppé tous les CDD (18 personnes) qui étaient à la production. J’ai fait le choix de décaler mes emprunts de 6 mois ainsi que le paiement des charges sociales et fiscales, pour privilégier le paiement de mes fournisseurs afin de les aider à passer ce cap, ( le Gouvernement Calédonien a permis comme en France de reporter ses charges sociales et fiscales, ndlr)
Mon projet de E-Commerce et de nouvelle page web que nous repoussions de mois en mois a été bouclé en 6 jours, et les ventes ont décollé, merci à mes équipes Market et commerciales.

J’ai inscrit une stratégie depuis 4 ans au sein mon entreprise qui fait partie de notre RSE, cette crise conforte tous les points que je veux développer :
– Sourcer notre cacao au plus près, uniquement dans le Pacifique afin de réduire l’empreinte carbone.
– Développer une agroforesterie en NC avec du cacao, du sucre de coco, de la vanille, du poivre etc… afin d’assurer des revenus à tous ceux qui veulent vivre au sein des tribus.
– Le respect du mode de vie du monde Kanak s’inscrit parfaitement dans cette démarche et je suis soutenu par les provinces et notre gouvernement.
– Notre projet de nouvelle usine sera HQE et s’inscrit aussi parfaitement avec tous ces paramètres.
– Lors de l’ouverture de notre nouvelle usine tout sera numérique, plus de papier est notre leitmotiv, projet en cours malgré les réticences de certains de nos clients, salariés ….
– L’export aussi sera au plus près de chez nous uniquement le Pacifique et l’Asie.
– Cette chaine de valeurs n’est possible qu’avec des salariés « locaux ».

En tant qu’ancien Président de la commission Relations Sociales du Medef de Nouvelle-Calédonie, j’ai écrit l’accord inter-pro qui a débouché sur la création du Fond d’Assurance Formation, plus que jamais aujourd’hui au centre du dispositif pour former nos jeunes calédoniens.

Demain mes convictions seront encore plus fortes car cette crise me donne raison. J’estime que c’est une chance pour mes équipes et moi. Dans l’avenir, nous travaillerons encore plus dans ce sens.

Dominique Lefeivre

 

Dominique Lefeivre-NC/Biscochoc

Dominique Lefeivre, gérant de la Sarl BISCOCHOC

Après ses études à l’école Hôtelière de Nice, Dominique LEFEIVRE est Chef de cuisine de plusieurs restaurants renommés. Il poursuit en tant que chef d’entreprise dans ce secteur puis rachète BISCOCHOC en 2015, qu’il développe avec succès sur les marchés à l’export et créé dans la foulée la filiale VCP pour exploiter une plantation de Cacao sur l’île de Mallicolo. Très investi dans l’Emploi-Formation, il s’implique depuis 2011 dans les Relations Sociales. Il est membre du Conseil Economique Social et Environnemental, membre de la CPEL depuis sa création dont il a assuré la présidence, membre de l’assemblée plénière et du comité exécutif du Conseil du Dialogue Social. Observateur et inventif, il exerce ses qualités de conciliateur dans les négociations interprofessionnelles et les conflits sociaux.

Lire aussi

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publié. Les champs obligatoires sont précisés (obligatoire)

Pas de commentaires pour le moment

LA CHAINE TV
outremers360.tv

La chaîne des Outre-mer à 360 degrés

Outremers 360 Data Life
LOGO-OM360_DataLife_spallian_petit

Outremers 360 se lance dans l’ère de l’Open Data
Explorez les territoires d’Outre-mer par les chiffres

  >> L’analyse des territoires
  >> Le comparateur des territoires  

outremers360.com le premier media Smart Data