Innovation en Polynésie: Trois entreprises récompensées lors du concours Poly’Nov

No Comment

Sur les 13 projets en lice, trois entreprises ont retenu l’attention du jury de ce concours qui promeut l’innovation scientifique et technologique à travers la valorisation des substances naturelles terrestres et marines.

Le premier prix revient au projet « Ecofare », qui concerne l’extraction et l’utilisation des huiles essentielles et hydrolats de “miri taratoni” et d’agrumes de Polynésie française pour une gamme de produits d’entretien écologique, porté par Samantha Fink et Frédéric Duponchel.
Le projet « Hotu Parau No Raromatai » a remporté le second prix concernant la mise en place à Raiatea d’une écloserie de production de juvéniles d’huître perlière (unité de production à terre pour produire du naissain et unité de production dans le lagon pour le pré-grossissement) porté par Alexis Buestel.
Enfin, Le projet « Eco Cuir Tahiti » obtient le 3ème prix avec la récupération et la transformation de peaux de poissons auprès des pêcheurs en cuir, grâce à un processus de tannage écologique à base de décoctions de tanins issus de plantes porté par Haumanava Tixier.
Les lauréats se sont vus remettre des prix allant de 500 000 à 1 million de francs pacifiques des mains du ministre de l’Economie verte et du domaine en charge des mines et de la recherche, Tearii Alpha.Trois autres nominés bénéficieront d’un « panier d’accompagnement » offert par « Tahiti Fa’ahotu » : les projets « Compost Tea » porté par Teanuanua Teriipaia-Rentier, « Leadbees » porté par Kevin Besson, et « La p’tite cabine » porté par Taharaura Buttard.

© DR

© DR

Les objectifs de ce concours sont multiples. Il s’agit d’identifier des projets de développement économique basé sur l’innovation, de soutenir les meilleurs d’entre eux grâce à une aide financière et à un accompagnement adapté, de permettre à une entreprise ou un territoire de prendre un avantage sur la concurrence, d’accompagner le programme d’innovation pour optimiser le succès du projet et d’inciter à la création d’entreprise ou à une nouvelle exploitation par une entreprise existante.

Lire aussi

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publié. Les champs obligatoires sont précisés (obligatoire)

Pas de commentaires pour le moment