Innovation en Outre-mer: Bureau d’étude NBC, l’innovation guyanaise au service des territoires caribéens

No Comment

Observation par les équipes de NBC des conséquences de l’incendie de la décharge de Santo Domingo (Rép. Dom.) par le système de biosurveillance via les abeilles. © DR

Ingénieur conseil eau et environnement, Nicolas Brehm est à la tête depuis 13 ans de son propre bureau d’études et de recherche appliquée NBC SARL, en Guyane. Grâce à son équipe d’experts, il développe des actions innovantes et de développement durable au profit des territoires du bassin caribéen.

En sa qualité d’expert scientifique du Ministère de la Recherche, enseignant et conseiller du commerce extérieur français, Nicolas Brehm porte depuis plus d’une décennie son expertise au profit des territoires d’Outre-Mer de la Caraïbe et de l’Amérique latine. Ses actions lui ont même valu le prix Outre-Mer du trophée export éco-entreprises en 2018 (Business France, Ademe, BPI France, Ministère des Outre-Mer, GreenUnivers, Pollutec 2018). NBC est un bureau d’études atypique. Outre ses activités classiques de conseil en eau et en environnement, il développe, innove et industrialise ses propres inventions.

«Nous menons des actions de recherches appliquées et nous collaborons avec des universités de la région Antilles Guyane». Si le siège du bureau d’études est situé en Guyane, les équipes sont dispatchées aujourd’hui en Caraïbe Antilles Guyane. «Quatre ingénieurs sont situés en Guyane en permanence. Et deux personnes en volontariat international en entreprise (VIE) dont un en Recherche & Développement et un doctorant sont en République Dominicaine tandis qu’une collaboratrice travaille en Hexagone», précise-t-il.

P1050771 ok

Le bureau NBC mène des commandes d’études, des sujets environnementaux et d’expertise ainsi que de nombreux projets de recherche et développement. Grâce à son talent et à ses innovations, elle a su tisser un réseau de clientèle assez rare pour une PME, tels que Vinci Export, le laboratoire Pharma, Total, Air Liquide mais aussi le centre spatial de Kourou en Guyane. « On intervient ponctuellement en Haïti en expertise et formation, notamment à Port-au-Prince au travers de Suez. À Cuba, nous travaillons sur le schéma d’assainissement directeur dans le cadre d’une étude financée par l’AFD (Agence française de développement, ndlr). Aux Antilles, nous menons des études pour EDF en Guadeloupe», liste le directeur fondateur de NBC. Sous convention avec de nombreuses universités de la zone Caraïbes et en Colombie, toutes impliquées dans des projets de recherche appliquée, le bureau NBC peut ainsi publier sur différents sujets.

NBC a noué des partenariats avec plusieurs entreprises européennes afin d’exporter et de faire valoir leurs produits au départ de la Guyane. Parmi eux, Apilab, leader européen de la biosurveillance de la qualité de l’air par les abeilles, notamment les Apis melifera et les mélipones. « Ils recherchaient un partenaire en milieu tropical, avec un aspect normatif français. On a validé le système en 2014 et on a eu nos premiers clients en Guyane française avec une cimenterie, puis avec le centre spatial depuis 2015. Et comme ça marchait bien, on a exporté cette technique sur la Caraïbe et en Colombie», se réjouit Nicolas Brehm.

DJI_0363 ok

Le procédé développé de biosurveillance de la qualité de l’air consiste à décrypter les informations collectées sur le dos des abeilles. «À la fin de sa vie, c’est à dire au bout de trois semaines, l’abeille va butiner du nectar et du pollen dans un rayon de trois kilomètres autour de sa ruche. Elle va, de manière passive, collecter des particules de l’air sur son dos, grace à ses poils. Sur les 30 000 abeilles d’une rûche, nous en prélevons une dizaine et nous les passons au microscope afin de décrire le spectre atomique de chacune des particules. Les abeilles deviennent alors des sortes de mini drones», explique Nicolas Brehm.

 

Les domaines d’application de cette innovation sont nombreux : industrie, agriculture biologique, notamment les bananes, … Et les demandes proviennent de grands groupes comme des institutions (Centre Spatial Guyanais, Air Liquide Dominicana, Ministère de l’Agriculture dominicain, …). «Aujourd’hui, la biosurveillance par les abeilles est un marché très important pour nous. C’est une activité que l’on développe car elle aussi cohérente pour nous, et ce depuis la création de la société».

P1030249 ok

Observation par les équipes de NBC des conséquences de l’incendie de la décharge de Santo Domingo (Rép. Dom.) par le système de biosurveillance via les abeilles.

Dans le tiroir à projets de 2020, la création de l’Observatoire National de l’Air Dominicain (ONAD) sous forme d’une plateforme numérique reliée au site web de l’Intec, l’université de Santo Dominigo et en collaboration avec les clients privés de NBC (Total, Guidom, Cormidom, Vinci Airport,….). « Son objectif est de partager largement à destination du public, les données de qualité de l’air collectées grâce aux efforts du secteur privé. Ce modèle économique innovant permettra de supplanter une carence du secteur public Dominicain », souligne Nicolas Brehm. Afin de soutenir le développement de ce projet d’envergure, une convention de partenariat a été signée entre NBC et l’Intec en mai 2020, avec le soutien de l’ONG Ecored.

D’autres programmes de recherche sont en cours, notamment dans l’univers du biomimétisme, une activité pour laquelle NBC obtient «des résultats vraiment probants». «Nous travaillons sur des projets d’études sur les sargasses, avec l’office de l’eau en Guyane ou bien encore avec l’Ademe en Martinique, mais aussi sur l’anguille électrique guyanaise », conclut-il, très enthousiaste de ces nouvelles recherches.

Le VIE, une mine de talents

Ancien VAT (Volontaire à l’Aide Technique), Nicolas Brehm a fait le choix à son tour de faire appel à deux volontaires international en entreprise (VIE). « Le premier VIE effectue une thèse depuis deux ans au sein de NBC. Nous l’avons embauché en CDI car ça s’est très bien passé. Le deuxième VIE est ingénieur chimiste. Il nous appuie beaucoup sur tous les projets de développement« . Selon le gérant du bureau d’étude, le VIE est « fabuleux pour l’entreprise« , représentant une « opportunité très intéressante » pour une entreprise de petite taille comme les PME. « C’est aussi un moyen de se développer vers de l’export« . Une démarche que Nicolas Brehm dit vouloir poursuivre.

 

NICOLAS BREHM PORTRAIT okBio express de Nicolas Brehm

Ingénieur Conseil Eau et Environnement
Gérant de la SARL N.B.C.
Conseiller du Commerce Extérieur Français (n°80169)
Expert scientifique du Ministère de la Recherche – Crédit Impôt Recherche
Enseignant en Licence a l’Université Antilles-Guyane
Enseignant au Conservatoire National des Arts et Métiers de Cayenne
Commissaire Enquêteur pour la Préfecture de la Guyane
Lauréat 2004 du concours National du Ministère de la Recherche
Lauréat 2005 du concours de l’Entreprise Innovante et du développement durable
Lauréat 2005 du concours TOYP de la Jeune Chambre Economique (Regional et National)
Ten Outstanding Young People
Lauréat 2006 du programme d’échanges de jeunes entre la France et la Chine dans le groupe « Jeunes Entrepreneurs », organise par le Ministère des Affaires Etrangères.
Laureat 2007 du TOP 100 des 100 actions de developpement durable les plus remarquables de l’année – Ministère de l’ecologie et du DD
Nominé 2008 du concours national du Ministère de la Recherche

Par Amélie Rigollet

 

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publié. Les champs obligatoires sont précisés (obligatoire)

Pas de commentaires pour le moment

LA CHAINE TV
outremers360.tv

La chaîne des Outre-mer à 360 degrés

Outremers 360 Data Life
LOGO-OM360_DataLife_spallian_petit

Outremers 360 se lance dans l’ère de l’Open Data
Explorez les territoires d’Outre-mer par les chiffres

  >> L’analyse des territoires
  >> Le comparateur des territoires  

outremers360.com le premier media Smart Data