Gilets jaunes et crise sociale à La Réunion: Avant son départ, la Ministre des Outre-mer décline ses mesures sur le pouvoir d’achat et la vie chère

No Comment

Troisième et dernière journée de rencontre pour Annick Girardin. Après une série de rencontres avec des manifestations dans l’Ouest de l’île, la Ministre des Outre-mer a livré ses nouvelles mesures sur la vie chère, une des principales revendications du mouvement des Gilets jaunes à La Réunion.

Octroi de mer, révision du bouclier qualité-prix, aide aux associations…La Ministre des Outre-mer a dressé le bilan de son déplacement à La Réunion, marquée par quatorze jours de mobilisation. Aux mesures d’ordre sociale et économique, Annick Girardin a indiqué la création d’une plateforme de soutien aux associations réunionnaises qui sera accompagné d’une enveloppe d’un montant de 1,5 millions d’euros. Sera également lancé un appel à projet d’économie sociale et solidaire de 2 millions d’euros en 2019.
Sur la question des prix, la Ministre des Outre-mer a reconnu la situation «hors-normes» des Outre-mer. Pour corriger la situation inégalitaire à La Réunion, Annick Girardin a évoqué la baisse minimum de 10% des prix des 109 produits du bouclier qualité-prix, la nomination d’un délégué à la concurrence outre-mer pour entreprendre une mission vérité sur les prix, la création d’un panier péi composée de produits issus de la production locale. A cela s’ajoute l‘association de 50 Réunionnais tirés au sort à l’observatoire des prix.
La Ministre des Outre-mer s’est également prononcé sur l’octroi du mer. Elle a reconnu qu’il s’agissait « d’une taxe difficile à accepter sur certains produits ». Annick Girardin a indiqué le lancement d’une consultation citoyenne sur l’octroi de mer dès ce samedi.

Dans son discours, Annick Girardin s’est défendue de proposer des mesures déjà préconiséess. « Que croyaient-ils, que je me suis tournée les pouces depuis que je suis devenue ministre ? (…) Bien sûr que le gouvernement était déjà mobilisé pour répondre aux attentes des Réunionnais »a-t-elle déclaré. «L’Etat n’inventera pas seul La Réunion de demain. La Réunion, comme chaque territoire d’outre-mer, doit inventer son propre modèle de développement. C’est collectivement que nous devons avancer, construire un projet commun», a précisé la ministre.

L’ensemble de ces mesures seront inscrites sur un « Site Transparence » afin que les Réunionnais puissent suivre la mise en oeuvre de ces mesures énoncées depuis trois jours. Lors de sa rencontre avec les gilets jaunes, la Ministre des Outre-mer a indiqué tenir une visioconférence dimanche pour continuer d’échanger avec les Réunionnais. Elle a programmé un nouveeau déplacement à la Réunion dans trois mois.

Lire aussi

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publié. Les champs obligatoires sont précisés (obligatoire)

Pas de commentaires pour le moment

LA CHAINE TV
outremers360.tv

La chaîne des Outre-mer à 360 degrés

Outremers 360 Data Life
LOGO-OM360_DataLife_spallian_petit

Outremers 360 se lance dans l’ère de l’Open Data
Explorez les territoires d’Outre-mer par les chiffres

  >> L’analyse des territoires
  >> Le comparateur des territoires  

outremers360.com le premier media Smart Data