Énergies en Nouvelle-Calédonie : Le gouvernement augmente la production électrique photovoltaïque

No Comment

©Enercal

Le gouvernement calédonien a décidé d’autoriser 28 MW supplémentaires de production électrique d’origine photovoltaïque pour la période 2016-2030, a-t-on appris sur le site de l’institution. 

Sur ces 28 MW supplémentaires, 20 sont dédiées aux terres coutumières, augmentant ainsi par trois la production électrique photovoltaïque sur celles-ci. En outre, le gouvernement annonce la suppression duquota de développement des centrales solaires sur toiture destinées à l’autoconsommation, afin de ne plus limiter leur essor.

Depuis l’adoption en 2016 de la programmation pluriannuelle des investissements de production électrique (PPI), la Nouvelle-Calédonie a atteint son objectif global de développement du photovoltaïque à l’horizon 2020, soit 95 MW. Ce qui explique sa modification et l’autorisation de 20 MW supplémentaires. Il s’agit de la troisième modification, les deux premières ayant eu lieu en mai 2018 et 2019.

En plus des 20 MWc destinés aux terres coutumières notamment pour la côte Est, 5 MWc ont été autorisés pour le photovoltaïque au sol à caractère innovant, ainsi que 3 MWc (de 3 à 6 MWc) pour les panneaux installés sur les toitures des administrations et entreprises et destinés à la revente totale au réseau, le quota des centrales solaires sur toiture raccordées en autoconsommation étant supprimé au passage.

« À l’horizon 2021, la production d’énergie renouvelable du territoire devrait ainsi passer de 79 % à 84 % de la consommation de la distribution publique », indique le gouvernement calédonien. « De quoi pérenniser des emplois et baisser d’environ 33 000 tonnes l’émission annuelle de CO2 par rapport à un approvisionnement en énergies fossiles », poursuit-on. « Si la Nouvelle-Calédonie est depuis longtemps moteur en matière de développement des énergies renouvelables, aujourd’hui on passe encore un cap », ajoute Christopher Gygès, porte-parole du gouvernement en charge de l’énergie.

La prochaine PPI sera finalisée au premier semestre 2020, lorsque seront connus le dimensionnement et la technologie définitive de la future centrale pays, ainsi que les conclusions d’autres études en cours, comme l’évolution de la consommation publique à 2030. Ces données permettront de déterminer les futurs objectifs de développement des filières énergétiques, notamment renouvelables, conclut le gouvernement calédonien.

Lire aussi

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publié. Les champs obligatoires sont précisés (obligatoire)

Pas de commentaires pour le moment

LA CHAINE TV
outremers360.tv

La chaîne des Outre-mer à 360 degrés

Outremers 360 Data Life
LOGO-OM360_DataLife_spallian_petit

Outremers 360 se lance dans l’ère de l’Open Data
Explorez les territoires d’Outre-mer par les chiffres

  >> L’analyse des territoires
  >> Le comparateur des territoires  

outremers360.com le premier media Smart Data