Énergies en Nouvelle-Calédonie : à Pouébo, une centrale électrique « au fil de l’eau » et sans barrage pour 2019

No Comment

©Gouv.nc

La commune de Pouébo, en province Nord calédonienne, accueillera en 2019 une nouvelle centrale électrique, « au fil de l’eau » et sans barrage hydraulique. La première pierre de ce projet « totalement renouvelable » a été posée ce jeudi 5 juillet. 

Baptisée Hydro Paalo, cette centrale sera située sur la rivière Wé Paalo, à Pouebo et produira dès 2019, 7 081 méga kilo Wh par an pour une puissance de 3 000 méga Wh. Elle permettra également de fournir en électricité 4 000 foyers de la Grande terre calédonienne. Financé par Enercal Energies Nouvelles et Nord Avenir, son coût est estimé à 16 milliards de Fcfp, soit environ 134 millions d’euros. La centrale « au fil de l’eau » n’utilise ni barrage hydraulique, ni stockage d’eau. L’eau utilisée sera en effet intégralement restituée à la rivière Wé Paalo. « Nous avançons ainsi vers l’objectif fixé par le schéma de transition énergétique de la Nouvelle-Calédonie : Que le vent, le soleil et l’eau du pays nous permettent d’être souverain au plan énergétique pour la distribution publique à l’horizon 2025/2030 », s’est félicité Philippe Gomès, député de Nouvelle-Calédonie. « Toutes les choses qu’on fait (…) en termes de développement ne résistent au temps que lorsqu’elles sont portées par les populations locales » a assuré Victor Tutugoro, président de Nord Avenir. « C’est un projet public qui se situe sur une terre coutumière et il était tout naturel pour la province Nord et Nord Avenir que les populations locales y soient associées ».

©Gouv.nc

©Gouv.nc

©Gouv.nc

©Gouv.nc

Lire aussi

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publié. Les champs obligatoires sont précisés (obligatoire)

Pas de commentaires pour le moment