L’Édito: Et maintenant ? L’Après en Outre-mer !

No Comment

Et maintenant? Outremers360 vous donne la parole dans cette nouvelle rubrique et partage le sentiment des acteurs socio-économiques des territoires d’outre-mer, à la veille de la période post-pandémie.

Mars 2020: Et le coronavirus né à l’autre bout du monde franchit toutes les frontières.
L’Europe d’abord, puis celles des territoires ultramarins, sauf Wallis et Futuna épargnés par l’épidémie, toutes les terres de France ont été touchées. Certaines plus gravement que d’autres.
Les unes aujourd’hui en deuil, les autres encore sous respirateurs artificiels. A ce jour, une seule, la Nouvelle-Calédonie est sortie du confinement. Confinement des hommes, confinement de sociétés entières, de leurs économies, de leurs échanges et de leurs dynamiques propres.

D’une situation difficile pour toutes les raisons que l’on connaît (marchés étroits, dimension des entreprises, éloignement, insularité pour la plupart d’entre elles etc), les Collectivités d’Outre-mer, confinées de facto du fait des distances, ont basculé dans des situations d’urgence, à la mesure de l’aggravation de l’épidémie qui les touche.

La première défense est bien naturelle: tous nos repères individuels ou collectifs ont simultanément et brutalement disparu. C’est illusion que de croire que l’histoire fera marche arrière: il n’y aura pas de retour à la normale, nous ne retrouverons jamais ou avant longtemps ce que nous avons quitté depuis le début de l’année.

Passée l’émotion, bien légitime, les Collectivités d’Outre-mer devront rapidement organiser leur résilience. La solidarité nationale sera sollicitée à un niveau jamais atteint, mais c’est tout autant en leur sein, au coeur de leurs propres organisations locales et régionales que les Outre-mer devront trouver et construire leur propre logiciel de renaissance.

Au centre du dispositif, les institutions, naturellement, sont responsables des mécanismes de continuité territoriale avec les territoires excentrés de la République. Mais les acteurs de l’économie, les entreprises et leurs dirigeants, les décideurs, les responsables d’associations ou de syndicats, les représentants de branches, de filières ou de groupes professionnels jouent un rôle clé.

C’est pourquoi nous leur proposons aujourd’hui de s’exprimer sur notre site. 

© Shutterstock

Outremers 360 met ainsi à leur disposition un espace de discussion et de prospective sur les enjeux de leurs sociétés. De tous les outremers, nous leur avons demandé de s’exprimer de façon très personnelle et si c’est leur choix, le parcours suivi pendant la crise. Ils pourront également parler de leurs craintes et leur détermination pour les années qui viennent, les révolutions collectives et individuelles qu’ils préconisent et le nouvel environnement social qu’ils envisagent.

Ces contributions seront publiées sur notre site, et relayées par nos nombreux partenaires de presse et sur tous nos supports.

Le déconfinement progressif est programmé. Il ne faudrait pas, à sa faveur, que l’étape du débat passe à la trappe. C’est à celui-ci que vous invite Outremers 360.

Merci de vos remarques et de vos commentaires

Luc Laventure

Lire aussi

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publié. Les champs obligatoires sont précisés (obligatoire)

Pas de commentaires pour le moment

LA CHAINE TV
outremers360.tv

La chaîne des Outre-mer à 360 degrés

Outremers 360 Data Life
LOGO-OM360_DataLife_spallian_petit

Outremers 360 se lance dans l’ère de l’Open Data
Explorez les territoires d’Outre-mer par les chiffres

  >> L’analyse des territoires
  >> Le comparateur des territoires  

outremers360.com le premier media Smart Data