Coronavirus : En Polynésie, rebond de cas positifs après la reprise du tourisme international

No Comment

Face à un rebond du nombre de cas positifs au Covid-19, un drive test a été mis en place à Papeete ©Radio 1 Tahiti

Près d’un mois après la réouverture des frontières au tourisme international, le nombre de cas positif au Covid-19 est en rebond en Polynésie française. En un weekend, une vingtaine de cas a été détecté et de possibles clusters sont à craindre.

La Polynésie n’est plus « Covid-free ». Alors que le nombre de cas positif, une soixantaine, avait marqué l’arrêt en mai dernier, le coronavirus marque un rebond avec 13 nouveaux cas enregistrés le dimanche 9 août, dont deux gendarmes dont la caserne a été confinée. Les 11 autres cas seraient liés à une soirée spéciale dans un restaurant de Papeete où un client qui s’est avéré être positif mais asymptomatique s’est rendu.

Après cette découverte, le gérant du restaurant avait appelé les près de 200 convives à se faire dépister et l’Institut Louis Malardé a dans la foulée mis en place en drive pour gérer l’affluence des candidats au dépistage. Pour le directeur de l’Institut, Hervé Varet, cette soirée « peut générer un cluster. Il y avait 100 personnes, un positif, elles étaient toutes à proximité, elles n’avaient pas de masque, elles ont fait la fête, chacun a bu dans les verres du voisin… ».

En attendant les résultats définitifs, qui devraient se poursuivre lundi, Hervé Varet appelle les participants à cette soirée « de respecter les gestes barrières avec leur famille et leurs amis ». « Il y a certainement d’autres cas qui circulent », estime une source proche de la cellule de veille sanitaire, relayée par Tahiti-infos. « Si les gens se traînent de fête en fête, dans des endroits clos sans respecter les gestes barrières, ça va repartir », prévient-on.

Vendredi déjà, le ministre local de la Santé faisait état de sept nouveaux cas confirmés depuis la réouverture de la Polynésie au tourisme international, notamment nord-américain, le 15 juillet. Parmi ces sept nouveaux cas, une touriste américaine, un PNC d’Air Tahiti Nui et la personne qui a fréquenté la soirée spéciale du restaurant de Papeete. Des cas contacts sont aussi enregistrés. Un des sept cas pourraient également être à l’origine d’un second possible cluster dans un Escape game de Faa’a.

Le ministre rappelle donc que « c’est une responsabilité citoyenne », un « respect des autres pour protéger l’ensemble de la population. Il n’y a pas dans le monde autre chose pour éviter la dissémination du virus », défend-il au micro de Radio 1 Tahiti.

Lire aussi

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publié. Les champs obligatoires sont précisés (obligatoire)

Pas de commentaires pour le moment

LA CHAINE TV
outremers360.tv

La chaîne des Outre-mer à 360 degrés

Outremers 360 Data Life
LOGO-OM360_DataLife_spallian_petit

Outremers 360 se lance dans l’ère de l’Open Data
Explorez les territoires d’Outre-mer par les chiffres

  >> L’analyse des territoires
  >> Le comparateur des territoires  

outremers360.com le premier media Smart Data