Vers une ré-insertion de la Caraïbe française dans les chaines mondiales d’approvisionnement

No Comment

Les ports sont des plateformes logistiques de 1er plan pour la Caraïbe française. Par exemple, en 2015, le port de Martinique a traité 3,4 millions de tonnes de marchandises soit, 98% des marchandises échangées (source INSEE).

Toutefois, il faut préciser, que les échanges avec le reste de la Grande Caraïbe, représentent moins de 10%, l’essentiel du trafic venant de l’ancienne métropole, la France. Pourtant, nos territoires appartiennent à cette Grande Caraïbe qui s’étend du Mexique jusqu’au plateau des Guyanes ; véritable carrefour logistique avec le passage de plus de 80% des flux maritimes mondiaux, c’est aussi un marché économique de 800 millions d’habitants

L’extension du Canal de Panama peut permettre de se saisir des nouvelles opportunités d’affaires liées à la massification du trafic dans la mer des Caraïbes à condition d’être force de propositions en termes de solutions logistiques et économiques, innovantes et attractives.

Le positionnement géographique de la Caraïbe Française et son appartenance administrative et politique à la France et à l’Europe sont des atouts majeurs, l’autorisant à nourrir l’ambition de se positionner comme porte de l’Europe depuis le bassin Caribéen et porte de la Caraïbe pour l’Europe et, à construire des projets stratégiques collaboratifs, au-delà du Marché « Antillo-Guyanais » d’env. 1 million d’habitants.

pap-guadeloupe-port-caraibes

La qualité des infrastructures portuaires et aéroportuaires de la Caraïbe française contribue à son attractivité mais, il faut aller plus loin dans l’analyse de la performance logistique de nos territoires.  Nous devons améliorer les délais de traitement des flux, simplifier les procédures douanières liées notamment à la multitude des taux d’octroi de mer et à la double déclaration entre territoires français, proposer des prix compétitifs, faciliter la traçabilité des flux par l’utilisation du numérique et automatiser la collecte des informations….

Le potentiel de développement économique de la Caraïbe française avec les autres pays du Monde est sous exploité.

L’optimisation des liaisons maritimes et aériennes intra-caribéennes est indispensable pour augmenter les échanges humains et commerciaux et interagir avec la Grande Caraïbe car, comme lors de la construction de l’Union Européenne, qui peut imaginer qu’une Europe sans liaison aérienne, terrestre et maritime facilitant le déplacement des biens et des personnes, existerait au-delà du Traité de Rome ?

La Caraïbe française n’a d’autre option que celle de réinventer son rapport au Monde et d’innover dans l’utilisation de ses infrastructures.

Sandra Casanova, Présidente du Cluster GAT Caraïbes Logistique et Transports

Pour rappel, le Cluster GAT Caraïbes organise début mai, le Caribbean Supply Chain (#CSCEVENT2019) en Martinique.

Lire aussi

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publié. Les champs obligatoires sont précisés (obligatoire)

Pas de commentaires pour le moment

LA CHAINE TV
outremers360.tv

La chaîne des Outre-mer à 360 degrés

Outremers 360 Data Life
LOGO-OM360_DataLife_spallian_petit

Outremers 360 se lance dans l’ère de l’Open Data
Explorez les territoires d’Outre-mer par les chiffres

  >> L’analyse des territoires
  >> Le comparateur des territoires  

outremers360.com le premier media Smart Data