Un plan de relance proposé par la CCI de la Martinique face à la crise sanitaire et économique

No Comment

© CCI Martinique

Un milliard d’euros de fonds publics et privés. Un plan de relance sans précédent pour le territoire proposé par la CCI de la Martinique ce lundi 27 juillet, pour faire face aux lourdes conséquences économiques de la crise sanitaire. Un milliard d’euros, 46 recommandations, seule issue pour la CCIM pour sortir de la crise.

Pour Philippe Jock, président de la Chambre de Commerce et de l’Industrie de la Martinique (CCIM) : « Il s’agit de la crise la plus importante que connaît notre pays depuis la Seconde Guerre mondiale ».

Un milliard d’euros, dont un tiers pourrait être utilisable immédiatement, pour financer les 46 recommandations de projets permettant d’envisager une sortie de crise et éviter l’effondrement économique.

Crise sanitaire aux conséquences historiques

La crise sanitaire du Covid-19 a fragilisé toutes les économies mondiales, et les conséquences continuent d’affecter de nombreux secteurs encore aujourd’hui. Craintes des citoyens, normes sanitaires contraignantes, résurgence de clusters et anticipations d’une possible deuxième vague de contamination, autant de phénomènes qui ralentissent encore le bon fonctionnement de nombreuses entreprises. Reflet de ces difficultés, la croissance du PIB de la Martinique enregistre un recul de -9%, un chiffre historique, alors que 84% des entreprises interrogés par la CCIM ont évoqué une perte de chiffre d’affaire.

Les spécialistes estiment qu’une durée minimale de dix mois serait nécessaire à une reprise d’activité considérée comme normale. Pour certains secteurs en particuliers, la durée de reprise pourrait être beaucoup plus longue et dépasser les 12 mois, notamment dans le commerce, l’industrie ou le tourisme.

Un groupe d’étude pour 46 propositions

Une centaine de participants, répartis en neufs ateliers, se sont réunis pendant 100 jours afin de travailler aux possibles pistes de réflexion et projets de sortie de crise, couvrant l’ensemble des secteurs économiques impactés.

Au total, 46 propositions ont été formulées. Parmi celles-ci, la mise en place «bons vacances» par la Collectivité Territoriale de Martinique pour le secteur du tourisme, la création d’un plan de relance pour le BTP, l’amélioration du dispositif d’aide fiscale à la rénovation, l’octroi de prêts de trésorerie pour les entreprises en difficulté, la diminution des coûts du fret aérien, ou encore un «chèque peyi » destiné aux familles martiniquaises, utilisables auprès des artisans et producteurs agricoles locaux.

Des fiches projets, au nombre de 41, ont également été créées par ces groupes de réflexion, véritables solutions « clé en main », porteurs de projets novateurs notamment centrés sur l’écologie.
Des projets qui pourraient représenter 1600 emplois pour un investissement de 700 millions d’euros.

Par Damien Chaillot

Lire aussi

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publié. Les champs obligatoires sont précisés (obligatoire)

Pas de commentaires pour le moment

LA CHAINE TV
outremers360.tv

La chaîne des Outre-mer à 360 degrés

Outremers 360 Data Life
LOGO-OM360_DataLife_spallian_petit

Outremers 360 se lance dans l’ère de l’Open Data
Explorez les territoires d’Outre-mer par les chiffres

  >> L’analyse des territoires
  >> Le comparateur des territoires  

outremers360.com le premier media Smart Data