Tourisme en Polynésie : Plus de 117 000 euros pour « le tourisme durable, culturel et les nouvelles technologies »

No Comment

©Présidence de la Polynésie française

Ce lundi 16 juillet, le ministère du Tourisme en Polynésie a lancé la troisième édition de son concours de « création et développement économique des entreprises dans le domaine du tourisme », rapporte Radio 1 Tahiti. A la clé, 14 millions de Fcfp, soit environ 177 300 euros, pour sept projets lauréats. Le gouvernement polynésien souhaite cette année mettre en valeur le « tourisme durable, culturel et les nouvelles technologies ». 

Lancé par la ministre du Tourisme de la Collectivité, Nicole Bouteau, les projets participants à cette troisième édition du concours devront mettre en valeur « des offres touristiques nouvelles, créer des emplois durables, développer une nouvelle clientèle, valoriser le patrimoine naturel et culturel, et aussi créer de nouveaux outils d’information et de communication mettant en valeur le patrimoine touristique ». Les sept lauréats du projet, en plus d’être soutenus financièrement à travers les 14 millions de Fcfp en jeu, seront aussi soutenus techniquement et administrativement pour la réalisation des projets, précise Radio 1 Tahiti. La récompense à la clé sera répartie selon l’ordre d’arrivée des lauréats : jusqu’à 5 millions de Fcfp pour le premier prix (soit un peu moins de 50 000 euros) et 500 000 Fcfp pour le quatrième au septième prix. Les candidatures sont ouvertes jusqu’au 7 septembre. Des auditions sont programmées les 17 et 18 septembre et la remise des prix se fera le 27 septembre, lors de la Journée du tourisme, indique encore Radio 1 Tahiti.

Lors de la précédente édition, c’est Denis Kaimuko et son projet Marquises Diving qui a remporté le concours. Depuis, la commercialisation de son projet a débuté il y a un mois et il s’apprête à signer une convention avec l’Aranui, cargo mixte transportant des touristes et desservant l’archipel des Marquises.

Lire aussi

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publié. Les champs obligatoires sont précisés (obligatoire)

Pas de commentaires pour le moment