Tourisme en Outre-mer: Une croissance faible de la fréquentation hôtelière en Martinique en 2016

No Comment

Selon le Club des professionnels de Tourisme en Martinique, l’occupation des hôtels a augmenté de 0,9% l’année dernière.  Une timide hausse qui s’explique par l’épidémie du zika qui a frappé l’île au début de l’année 2016.

Malgré un mois de décembre affichant un taux d’occupation presque complet, la fréquentation hôtelière a souffert de la crise du zika. Au second trimestre 2016, la destination a vu chuter ses taux de réservation de 2,9%. De plus, les offres promotionnelles proposées par les opérateurs touristiques n’ont pas suffi à redresser la barre. « C’est grâce à une baisse tarifaire que nous avons pu récupérer un peu de clientèle, en grignotant sur nos marges » souligne Philippe Lecuyer le président du Club des professionnels du tourisme en Martinique, interrogé par Martinique 1ère. L’autre raison de cette hausse légère de la fréquentation hôtelière s’explique par le fait que les touristes plébiscitent d’autres formes d’hébergement. «D’année en année, on constate un effritement de la clientèle qui va en structure hôtelière », poursuit Philipe Lecuyer.  Pour soutenir ce secteur, la collectivité territoriale de Martinique a décidé de venir en aide aux professionnels hôteliers. La CTM  a mis en place un dispositif exceptionnel visant à accompagner les hôteliers dans leur  projet de développement et de rénovation,  de solder les dettes fiscales et sociales.

Toutefois, Philippe Lecuyer se veut rassurant concernant le premier trimestre 2017. « Les hôtels affichent complet en ce moment, nous avons fait un meilleur premier trimestre. De plus, les premiers indicateurs pour le second trimestre 2017 nous laissent entrevoir une hausse de 10% de la fréquentation hôtelière en avril », conclut-il.

Lire aussi

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publié. Les champs obligatoires sont précisés (obligatoire)

Pas de commentaires pour le moment