Tourisme en Outre-mer: Un nouveau terminal croisière à Pointe-à-Pitre

No Comment

©DR

Le Port de Point-à-Pitre a dévoilé fin janvier un ambitieux projet de nouvelle gare maritime, connue sous le nom de « Karukera Bay », afin de redynamiser le tourisme de croisière en Guadeloupe.

L’investissement devrait s’élever à 200 millions d’euros, dont 60 millions pour la réalisation de cette nouvelle gare maritime « Karukera Bay ». Depuis 2016, le tourisme de croisière en Guadeloupe connait un ralentissement avec seulement 278.000 passagers accueillis, soit une baisse de 15% par rapport à la saison précédente, et les prévisions 2017 n’affichent pas plus de 270.000 passagers attendus. « Nous l’avions anticipée et nous craignons que cette baisse se poursuive la saison suivante. Il faut réagir », a déclaré Yves Salaün, président du Directoire du Port de Pointe-à-Pitre, lors de la présentation des résultats de l’activité du port en fin janvier.

Entre 2010 et 2015, le nombre de croisiéristes a augmenté de 400%, pour un record de 312.000 passagers en 2015. Ce projet de nouveau terminal croisière vise donc à redynamiser le secteur, soumis à une concurrence importante dans le bassin caribéen.

Le nouveau terminal de croisière « Karukera Bay » pourrait accueillir simultanément jusqu’à trois paquebots. Ce projet s’accompagnera d’une zone paysagée avec commerces, restaurants, bars, marina, promenades et diverses animations. « C’est sur l’escale de croisière elle-même qu’il faut investir. Nous sommes sortis du marché, en termes d’offre commerciale et d’infrastructures », souligne Yves Salaün. En visite cette semaine en Guadeloupe, le ministre de l’Aménagement du territoire, de la Ruralité et des Collectivités territoriales, Jean-Michel Baylet, a validé « un très beau projet », selon lui.

Lire aussi

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publié. Les champs obligatoires sont précisés (obligatoire)

Pas de commentaires pour le moment