Tourisme en Outre-mer: La Nouvelle-Calédonie veut séduire les croisiéristes chinois

No Comment

©DR

Dans le cadre d’une croisière de 45 jours dans le Pacifique, le paquebot chinois Costa Atlantica a jeté l’ancre, mercredi 28 décembre, à Nouméa, en Nouvelle-Calédonie. Une première pour la capitale calédonienne qui veut séduire ce marché au potentiel considérable.

Environ 2 000 croisiéristes chinois du Costa Atlantica ont envahi les rues de Nouméa, pour la première fois, lors d’une croisière de 45 jours à travers l’Océan Pacifique. Lors de cette escale qui a duré une journée, les professionnels du tourisme ont fait face à une première problématique: la barrière de la langue et le manque de guides chinois. « C’est compliqué car quand ils viennent en croisière, ils n’ont pas forcément de guides-interprètes pour chaque groupe » a expliqué Yolande Galinié, guide touristique. « Nous on a eu la chance de trouver 2 ou 3 personnes qui ont bien voulu jouer le jeu avec nous et qui ont dit, on veut bien venir vous aider car il y a la barrière de la langue ». De son côté, l’Association Sino-calédonienne des métiers a prêté main forte aux commerçants en recrutant des jeunes étudiants sachant parler et écrire en mandarin.

Avant de faire escale à Nouméa, le Costa Atlantica était en Polynésie ©Tahiti-infos

Avant de faire escale à Nouméa, le Costa Atlantica était en Polynésie ©Tahiti-infos

Pour les professionnels du tourisme en Nouvelle-Calédonie et les autorités publiques, le marché chinois représente un potentiel considérable. Les prix en « duty free », c’est à dire détaxés, permettent à la Nouvelle-Calédonie d’être compétitive au même titre que l’Europe. L’objectif final est d’obtenir le label chinois « Destination touristique agréée », à l’instar de la Polynésie française. « C’est une garantie que les choses soient aisées pour les chinois qui veulent venir en Nouvelle-Calédonie » admet Thierry Lataste, Haut-commissaire de la République en Nouvelle-Calédonie. Pour cela, plusieurs agents des douanes et de l’immigration ont embarqué sur le navire, depuis Bora Bora, afin de faciliter les visas avant l’arrivée en Nouvelle-Calédonie. Le Costa Atlantica était d’ailleurs en Polynésie française où il a également mouillé pour la première fois, avant de rejoindre le Caillou.

Lire aussi

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publié. Les champs obligatoires sont précisés (obligatoire)

Pas de commentaires pour le moment

LA CHAINE TV
outremers360.tv

La chaîne des Outre-mer à 360 degrés