Tourisme en Outre-mer: La FEDOM écrit à Emmanuel Macron pour demander le maintien du CICE Outre-mer

No Comment

(© JACQUES DEMARTHON / AFP )
Le président de la Fédération des Entreprises d’Outre-mer, Jean-Pierre Philibert a adressé un courrier au Président de la République le 11 octobre dernier pour l’alerter sur la situation difficile du secteur touristique ultramarin.

S’appuyant sur l’étude de l’IEDOM publiée en 2016 qui fait état d’une « dégradation de la rentabilité surtout dans l’hôtellerie,« il faut un dispositif aussi efficace, plus ciblé, et permettant d’améliorer la compétitivité de nos entreprises »écrit Jean-Pierre Philibert qui réclame « un vrai choc de compétitivité » en faveur du secteur du tourisme en Outre-mer. Selon le président de la Fedom, « le maintien du CICE Outre-mer ou la création d’un dispositif de crédit de charges sociales » permettrait à l’industrie touristique ultramarine de faire face à la concurrence de l’île Maurice, de la République Dominicaine et de Sainte-Lucie, soumises à des charges sociales et salariales moins élevées que leurs voisines ultramarines. Jean-Pierre Philibert avait déjà exprimé ce souhait du maintien du CICE en Outre-mer auprès de la Ministre des Outre-mer fin septembre dernier lors de l’Assemblée générale de la FEDOM. Annick Girardin avait confirmé la suppression du CICE Outre-mer au 1er janvier 2019. La Ministre des Outre-mer avait toutefois appelé à réfléchir à un nouveau dispositif. « Il faut un dispositif aussi efficace, plus ciblé, et permettant d’améliorer la compétitivité de vos entreprises », avait-elle martelé.
Dans son courrier, Jean-Pierre Philibert dit attendre « une parole forte du Président de la République qui permettrait de baliser le chemin et rendrait espoir à tous ceux qui se battent pour que les outre-mer français redeviennent des territoires attractifs ».

Lire aussi

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publié. Les champs obligatoires sont précisés (obligatoire)

Pas de commentaires pour le moment