Route de la Soie et La Réunion : Denis Deschamps « Nous sommes capables d’apporter du savoir-faire haut-de-gamme dont la Chine ne dispose pas »

No Comment

© Club Export Réunion

Dans le cadre d’un afterwork organisé par le Club Export Réunion, Denis Deschamps, expert en géo-économie et en géopolitique, a présenté les impacts sur l’économie réunionnaise des grands mouvements mondiaux comme les Nouvelles routes de la Soie de la puissance chinoise. Interrogé par RTL Réunion, Denis Deschamps souligne les opportunités de cette nouvelle Route de la soie pour La Réunion.

Lancé par Xi Jinping en 2013, les nouvelles routes de la soie prévoient de rallier la Chine à l’Europe et à l’Afrique par voies terrestres, ferroviaires et maritimes grâce à la construction de gigantesques infrastructures. La Réunion est notamment dans le sillage de l’une de ces routes qui transitent par l’Océan indien. La Réunion peut-elle profiter de cette route? Oui, à en croire Denis Deschamps mais de manière indirecte. « La Réunion est à un point ultra-stratégique d’observation même si la route de la Soie ne passera pas par La Réunion» conçoit-il.

Selon l’expert en géopolitique, cette nouvelle route de la Soie dans l’Océan ouvre toutefois des perspectives économiques non négligeables pour la Réunion. « La Route de la Soie arrivera en Afrique de l’Est et de l’Ouest avec la Somalie, le Kenya et le Mozambique. Et La Réunion possède un très fort tropisme avec l’Afrique de l’Est».

© Club Export Réunion

© Club Export Réunion

Déployer le savoir-faire haut-de-gamme

Denis Deschamps estime que c’est dans ce cadre que La Réunion peut tirer son épingle du jeu.« ll faut que les exportateurs réunionnais soient sur place, se déplacent en nombre, disposent de systèmes de veille sur place pour repérer les contrats et faire partie de ces gros enjeux. L’expertise est que nous avons des produits à forte valeur ajoutée tant en biens et en services et dont les Chinois auront besoin dans les infrastructures portuaires».

Denis Deschamps précise que cette expertise réunionnaise doit concerner tous les secteurs dont La Réunion est en pointe pour maximiser les retombées économiques pour l’île. « Pour participer à cette route de la soie, il faudra compter sur une mosaïque de choses nouvelles. Il faudra indubitablement déployer notre savoir-faire en terme de digital. Nous sommes capables d’apporter du savoir-faire, des services de haut-de-gamme que l’Afrique n’est pas en mesure d’apporter et dont la Chine ne dispose. Nous pouvons être une tête de pont sur des choses plus sophistiquées».

Etre plus «Business welcome»

Toutefois, la conquête de l’Afrique australe ne doit pas être seulement l’apanage des entreprises réunionnaises. Selon Denis Deschamps, le monde politique réunionnais doit davantage s’impliquer et renforcer leur culture économique. « Il faut que nos politiques montent en terme de savoir, qu’ils fassent des missions d’étude, qu’ils aillent voir ce qui se passe en Europe, en Russie mais aussi en Chine autour de cette nouvelle route de la soie. Il faut que les politiques se prennent en main, qu’ils développent une culture économique, être davantage « business welcome».

Retrouvez l’interview intégrale de Denis Deschamps par RTL Réunion

Lire aussi

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publié. Les champs obligatoires sont précisés (obligatoire)

Pas de commentaires pour le moment

LA CHAINE TV
outremers360.tv

La chaîne des Outre-mer à 360 degrés

Outremers 360 Data Life
LOGO-OM360_DataLife_spallian_petit

Outremers 360 se lance dans l’ère de l’Open Data
Explorez les territoires d’Outre-mer par les chiffres

  >> L’analyse des territoires
  >> Le comparateur des territoires  

outremers360.com le premier media Smart Data