Relancer l’économie d’Outre-mer : Jean-Pierre Philibert plaide pour une « incitation financière » touristique

No Comment

Pour le premier entretien de notre opération spéciale « Relancer l’économie d’Outre-mer », la rédaction s’est entretenue avec Jean-Pierre Philibert, président de la Fédération des entreprises d’Outre-mer (FEDOM), qui ne représente pas moins de 700 000 salariés. Évoquant le tourisme, il plaide pour une « incitation financière » à donner aux touristes pour se rendre en Outre-mer. 

Selon Jean-Pierre Philibert, l’économie Outre-mer « nécessite des remèdes de cheval si on veut éviter que le patient économique Outre-mer ne se porte plus mal ». « Cette pandémie est arrivée sur un tissu économique qui était déjà fragile », poursuit-il, « nous avions des indicateurs qui se redressaient notamment dans le secteur du tourisme, des indicateurs qui se dégradaient dans le secteur du BTP et des espoirs extrêmement importants pour des petites start-ups de très grandes qualités qui aujourd’hui, elles aussi, ont été frappées et sont d’autant plus fragiles qu’elles sont jeunes ».

Le président de la FEDOM a notamment évoqué l’un des fleurons de l’économie Outre-mer, à savoir le tourisme, et épinglé certains élus locaux. « Je les invite à faire preuve de réalisme et de compassion puisqu’on met en avant la crise sanitaire mais également la crise économique, et donc un peu de compassion pour les entreprises. Qu’on soit bien clairs, nous ne demandons pas de rouvrir les vannes du tourisme sans s’assurer que les conditions sanitaires remplies. Il faut sécuriser naturellement les voyageurs pour qu’on n’ait pas dans nos territoires des mouvements de réaction contre l’activité touristique », déclare-t-il.

« Ce que nous reprochons ce sont les attitudes dogmatiques et qu’un certain nombre d’élus, pour des raisons qui les regardent, refusent de s’assoir autour de la table pour (…) écouter des propositions très raisonnées, prudentes (…) et qui consistent à dire plutôt quels sont les moyens que nous estimons collectivement qu’il faut mettre en œuvre pour que l’on puisse avoir des touristes dès cet été », a-t-il ajouté. Le président de la FEDOM a aussi évoqué les compagnies aériennes « aussi vitales pour le développement de nos territoires » mais qui n’ont pas reçues la même aide que la compagnie nationale Air France. « On a aujourd’hui des compagnies aériennes qui sont en très grande difficulté », alerte-t-il.

« Il faut aujourd’hui donner à ces compagnies les conditions pour pouvoir exercer leur activité en toute sécurité », insiste-t-il. « Ce qui a été mis en place -chômage partiel, prêt garanti par l’État, fonds de solidarité-, ce n’est pas ça qui va faire repartir l’activité ». Jean-Pierre Philibert souhaite notamment que le « gouvernement et l’État reconnaisse que l’industrie du tourisme Outre-mer est également, au même titre que l’industrie automobile, une industrie qui doit être sauvée ». Il plaide pour « une incitation financière » donnée aux touristes pour qu’ils se rendent en Outre-mer.

Lire aussi

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publié. Les champs obligatoires sont précisés (obligatoire)

Pas de commentaires pour le moment

LA CHAINE TV
outremers360.tv

La chaîne des Outre-mer à 360 degrés

Outremers 360 Data Life
LOGO-OM360_DataLife_spallian_petit

Outremers 360 se lance dans l’ère de l’Open Data
Explorez les territoires d’Outre-mer par les chiffres

  >> L’analyse des territoires
  >> Le comparateur des territoires  

outremers360.com le premier media Smart Data