Ports ultramarins: Le président du Cluster Maritime Français plébiscite le futur maritime de Saint-Pierre-et-Miquelon

No Comment

©Thibaut Vergoz

Frédéric Moncany de Saint-Aignan, le président du Cluster Maritime Français était en déplacement la semaine dernière à Saint-Pierre-et-Miquelon.Au cours de cette visite, il a fait le bilan des infrastructures existantes mais il a évoqué les potentialités que peut tirer l’archipel dans l’économie bleue.

« Saint-Pierre-et-Miquelon doit pouvoir être présent sur ce levier de croissance qu’est l’économie maritime » a déclaré Frédéric Moncany de Saint-Aignan au journal de Saint-Pierre-et-Miquelon 1ère. « On pense tout de suite au projet de grand port maritime qui est le projet phare. Mais ce projet doit s’accompagner de d’autres projets comme l’aménagement portuaire,permettre du stockage, faire de la réfrigération frigorifique avec les produits halieutiques », a-t-il poursuivi. Le président du Cluster Maritime Français  a fait le point sur les pistes de développement du cluster maritime de Saint-Pierre-Miquelon, créé il y a six mois. «  Si l’on regarde les 5 filières émergentes (le tourisme, les énergies marines renouvelables, les biotechnologies, l’aquaculture et les ressources des grands fonds),Saint-Pierre-et-Miquelon a quelque chose à voir dans chacun de ces compartiments ».

Tout au long de sa visite de trois jours dans l’archipel, Frédéric Moncany de Saint-Aignan a fait un état des lieux des différentes structures maritimes et rencontré les professionnels du secteur. Une manière selon lui de « mieux appréhender les problèmes de Saint-Pierre-et-Miquelon et de mieux les défendre auprès des décideurs économiques et politiques ».

Depuis quelques années, les acteurs locaux souhaitent redonner un nouveau souffle à l’économie maritime, fleuron de l’économie de l’archipel jusque dans les années 90. La pêche a longtemps été la principale source de richesse de l’archipel. Cependant, l’extension de la zone économique exclusive (ZEE) du Canada et le moratoire sur la morue, ont pesé sur l’activité halieutique de l’archipel.

Grâce à son positionnement géographique, Saint-Pierre-et-Miquelon se situe à la croisée des routes maritimes du Labrador et du Gulf Stream, empruntées par les grands transporteurs de marchandises vers les ports de Montréal, Halifax et New York. Il se situe également sur la route maritime du nord, qui s’ouvre à la navigation avec la fonte des glaces. En outre, l’archipel est au cœur d’une région à fort potentiel minier et pétrolier.

Lire aussi

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publié. Les champs obligatoires sont précisés (obligatoire)

Pas de commentaires pour le moment

LA CHAINE TV
outremers360.tv

La chaîne des Outre-mer à 360 degrés