Ports ultramarins: Le Grand Port de Martinique s’élargit comme le Canal du Panama

No Comment

Quelques jours après l’ouverture de la troisième écluse du canal de Panama, le grand port maritime de la Martinique a également inauguré sa nouvelle extension.

L’extension du sud-est du terminal portuaire de la Pointe des Grives à Fort-de-France a été inaugurée mardi en présence des principaux acteurs du port et de plusieurs élus politiques de la Martinique. Il s’agit de la première des trois phases d’un ambitieux programme de modernisation de ce terminal portuaire rendu nécessaire face à la concurrence des autres ports de la Caraïbe et l’ouverture de la 3ème écluse du canal du Panama. Ce nouveau terre-plein, qui sera opérationnel dès le mois d’octobre, doit permettre de traiter les containers « dans de meilleures conditions et avec des temps de passage plus courts ». Des travaux d’extension ont coûté près de 17 millions d’euros cofinancés à hauteur de 2,5 millions par le FEDER, 4,95 millions (FIDOM), 3,2 millions (CTM) et 6,15 millions (GPMLM).

Etre concurrentiel dans la région Caraïbe

Agrandir pour mieux accueillir mais aussi pour répondre aux nouveaux défis que posent l’agrandissement du Canal du Panama. Cette nouvelle extension permettra à la structure de densifier sa capacité de stockage dans la région. Ce nouveau terminal permet désormais de faire transborder plus de 50 000 conteneurs. L’objectif est d’être capable de pouvoir traiter un trafic de 320.000 EVP (équivalents vingt-pieds) sur le long terme.  En offrant des services adaptés aux différents acteurs de l’économie maritime, le grand port maritime entend bien s’imposer comme hub régional de la zone Caraïbe. Et ceci, malgré la concurrence des ports de Trinidad et d’Amérique Centrale qui disposent d’une main- d’oeuvre moins chère que celle proposée par les ports antillais.

Avec AFP

Lire aussi

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publié. Les champs obligatoires sont précisés (obligatoire)

Pas de commentaires pour le moment