Ports ultramarins: 4 330 emplois générés par le Port Réunion

No Comment

©GPM de La Réunion

Publié par l’Insee La Réunion – Mayotte, l’étude sur les retombées économiques du complexe industrialo-portuaire de La Réunion fait état de 4 330 emplois générés directement par l’infrastructure, soit 2% de l’emploi total réunionnais.

En 2012, le complexe industrialo-portuaire de La Réunion a directement généré 4 330 emplois, à travers 344 entreprises et emplois publics, révèle le site Clicanoo. La moitié est concentrée dans les activités maritimes, publiques ou privées, l’autre moitié est concentrée dans les activités industrielles et de services. Parmi les caractéristiques des emplois sur le Port Réunion: un temps de travail supérieur à la moyenne (1 740 heures par an), des emplois plus qualifiés et une grande majorité de contrats à durée indéterminée. L’influence du Port Réunion s’étend à toute l’île avec avec 900 emplois directs et indirects.

Globalement, le Port Réunion génère 2% de l’emploi réunionnais et 7% de la valeur ajoutée des entreprises réunionnaises, soit l’équivalent de 431 millions d’euros. Le Port Réunion génère également 9% du chiffre d’affaire de l’île, soit 2 milliards d’euros. Depuis 2013, le Port Réunion est géré par le Grand Port Maritime de La Réunion, établissement public de l’Etat. Il est le premier port ultramarin et le quatrième port national pour les conteneurs. Surtout, le Port Réunion traite 99% des marchandises entrant et sortant de l’île et sa desserte est assurée par des lignes maritimes hebdomadaires directes en provenance des principaux centres de production mondiaux d’Europe, d’Asie et d’Afrique.

Lire aussi

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publié. Les champs obligatoires sont précisés (obligatoire)

Pas de commentaires pour le moment