Polynésie française: Sébastien Bouzard, nouveau président de la CGPME

No Comment

©TNTV

Sébastien Bouzard, patron de la société Tahiti Logiciel, est le nouveau président de la Confédération générale des petites et moyennes entreprises (CGPME) de Polynésie française. Il remplace Christophe Plée.

Élu à l’unanimité par une quarantaine de chefs d’entreprises lors de l’assemblée générale de la CGPME ce jeudi matin à Papeete, Sébastien Bouzard était toutefois le seul candidat à la succession de Christophe Plée. Proche de son prédécesseur, Sébastien Bouzard s’est engagé dans la CGPME il y a 12 ans et compte s’inscrire dans la continuité des actions entreprises par Christophe Plée, qui restera Vice-président. « C’est un beau challenge mais Christophe a réussi à mettre la CGPME au premier rang. Il suffit juste de continuer dans son sillon. Ca fait 12 ans que je m’investis pour la CGPME et je préfère agir que de critiquer », a déclaré Sébastien Bouzard à TNTV. « La CGPME ce n’est que du bénévolat, mais c’est tellement de satisfaction, même si on prend des coups! C’est aussi des belles rencontres, une belle famille, et pour rien au monde je ne la quitterai », ajoute de son côté Christophe Plée.

La CGPME compte dans ses rangs plus de 750 entreprises et 6500 salariés polynésiens. La Confédération compte défendre à Paris des dossiers tels que la tarification bancaire, qui sera étudiée au Ministère des Outre-mer en décembre. Il est également prévu que le CGPME participe aux rencontres économiques du Pacifique Sud à Paris, notamment pour bénéficier de 300 billets d’avions pour la formation de salariés polynésiens.

Lire aussi

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publié. Les champs obligatoires sont précisés (obligatoire)

Pas de commentaires pour le moment