Ouragan Irma: La Fondation de France a récolté 10 millions d’euros pour les sinistrés de Saint-Martin et Saint-Barthélémy

No Comment

© Laurent Petit

Dix millions d’euros de dons ont été récoltés par la Fondation de France pour aider les habitants des îles de Saint-Martin et Saint-Barthélemy, dévastées par le passage de l’ouragan Irma, a annoncé jeudi le réseau philanthropique.

« De nombreux Français ont répondu à l’appel à la solidarité nationale de la Fondation de France: 10 millions d’euros ont été collectés. Que ce soient les particuliers, les entreprises ou les collectivités territoriales, la chaîne de solidarité se mobilise », s’est félicitée la fondation dans un communiqué. « C’est une somme importante au regard de la générosité qui a été déployée mais qui, par rapport à l’ampleur des besoins, ne permettra pas d’aider tout le monde. Nous ciblons donc les personnes les plus vulnérables », a expliqué Martin Spitz de la Fondation de France, lors d’une conférence de presse. Les dons seront redistribués principalement à des associations locales de Saint-Martin et des aides ponctuelles pourront également être apportées à Saint-Barthélémy, à la Guadeloupe, la Dominique et Cuba, a précisé la fondation.

« Saint-Martin est notre priorité, car c’est l’île qui a été la plus touchée par l’ouragan Irma, et aussi parce qu’elle compte une population très jeune avec un taux de chômage de près de 30% et un niveau de revenu moyen extrêmement bas. C’est une population déjà fragile qui se retrouve aujourd’hui dévastée », a expliqué la directrice générale de la fondation, Axelle Davezac. Le 19 septembre, le concert « Ensemble pour les Antilles » au Casino de Paris, retransmis à la télévision, avait permis à la fondation de récolter plus de deux millions d’euros.

Selon le gouvernement, entre 7.000 et 8.000 personnes ont quitté Saint-Martin et Saint-Barthélemy après le passage de l’ouragan Irma il y a près d’un mois. Pour venir en aide aux sinistrés à Saint-Martin et en métropole, la Fondation de France versera 426.300 euros tirés des dons à la fédération France Victimes, qui réunit 130 associations.

Des fonds pour les secours et les ONG en mission sur place

Pour aider à la reconstruction sur l’île, la fondation s’est par ailleurs engagée à hauteur de 20.000 euros aux côtés de l’association Architecture et Développement. Et « pour la relance des petites entreprises grâce à une aide d’urgence ou un prêt à taux zéro en fonction de leur situation et de leurs besoins », elle a également octroyé 300.000 € à Initiative Saint-Martin Active.
Les sapeurs-pompiers volontaires du groupe Secours Catastrophe Français (GSCF), présents à Saint-Martin pour le traitement de l’eau, la protection des habitats et le déblaiement des routes, recevront 25.000 euros. Et 37.800 euros ont été attribués à Télécoms sans frontières « pour mettre rapidement en place des connexions internet et téléphoniques pour les acteurs de l’aide et pour les populations à Saint-Martin et à La Dominique ».

Présente sur place, notamment avec des équipes mobiles chargées d’aller à la rencontre des sinistrés, la Fondation de France enverra vendredi un chargé de mission pour une durée de trois mois, « afin de co-construire avec les acteurs locaux des projets concrets pour répondre aux besoins des habitants ». « Pour bien aider, il faut être sur place et prendre le temps de comprendre les besoins spécifiques locaux et ne pas se tromper dans l’aide qu’on apporte », a ajouté Axelle Davezac. Un bilan de l’utilisation des dons sera régulièrement publié sur le site internet de la Fondation de France.

Avec AFP

Lire aussi

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publié. Les champs obligatoires sont précisés (obligatoire)

Pas de commentaires pour le moment