Numérique en Polynésie : Le Passeport Digital lancé : une formation pour la maîtrise des outils numériques

No Comment

©CCISM

Le Ministère polynésien chargé du Numérique et la Chambre de Commerce, d’Industrie, des Services et des Métiers (CCISM) ont lancé le Passeport Digital : « Un parcours de 5 jours de sensibilisation, formation et coaching conçu spécifiquement pour les chefs d’entreprises non-salariés, patentés, qui exercent une activité commerciale » sur le Territoire.

« Conscient que la révolution digitale transforme notre monde et notre économie, le Ministère en charge du Numérique et la CCISM de Polynésie souhaitent aider les TPE et PME à réussir leur transition digitale et à mettre le cap sur la croissance connectée », indique la CCISM sur son site internet. « Le Passeport Digital s’adresse donc aux chefs d’entreprises non-salariés ressortissants de la CCISM qui exercent une activité commerciale en Polynésie française » : dirigeants non-salariés de TPE-PME, patentés, commerçants, artisans enregistrés à la CCISM, prestataires de services ou encore, pensions de familles et prestataires d’activités touristiques. « Parcours de formation et de coaching sur 5 jours », le Passeport Digital est pris en charge à 80% par le Ministère polynésien en charge du Numérique, afin d’en faciliter l’accès. « Un effort important qui ramène le coût total du Passeport Digital pour les ressortissants de la CCISM à 25 000 Fcfp (210 euros environ) seulement ».

Ce programme de formation et de coaching « comprend 5 jours répartis en 6 modules d’une demi-journée (3h30) et 2 journées (7h00) sur un trimestre afin de tenir compte des contraintes de disponibilité des entrepreneurs », détaille la CCISM. A la fin de la formation, « le chef d’entreprise se verra remettre son certificat Passeport Digital et sera intronisé dans [le] club des Digi-entrepreneurs » de la CCISM. Plus d’informations et inscriptions ici.

Lire aussi

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publié. Les champs obligatoires sont précisés (obligatoire)

Pas de commentaires pour le moment