Numérique en Outre-mer : Signature d’un partenariat pour le Très Haut Débit entre Wallis et Futuna et la Nouvelle-Calédonie

No Comment

©DR

Ce mercredi 26 juillet, l’Office des Postes et Télécommunications (OPT) de Nouvelle-Calédonie et le Service des Postes et Télécommunications (SPT) de Wallis et Futuna ont signé une convention de partenariat pour le développement du Très Haut Débit (THD). Cette convention « permettra à l’OPT d’aider Wallis et Futuna à préparer et à structurer les infrastructures, à former les personnels et à développer l’offre commerciale ».

Paraphée par Jean-François Treffel, préfet administrateur supérieur du territoire des îles Wallis et Futuna, Philippe Gervolino, directeur général de l’OPT-NC, et Jean-Louis D’Anglebermes, vice-président du conseil d’administration de l’OPT, en présence de David Vergé, Président de l’Assemblée territoriale de Wallis et Futuna et Philippe Germain, Président du gouvernement calédonien, « cette convention est le fruit de la politique active en faveur du renforcement de l’intégration régionale que nous menons depuis plus de deux ans et qui passe notamment par le développement des relations de coopération bilatérale avec l’ensemble de nos voisins, y compris les autres PTOM français », a expliqué le chef du gouvernement de la Nouvelle-Calédonie sur sa page Facebook.

Plus précisément, cette convention se décline autour de 4 axes majeurs : conseils sur la stratégie de déploiement du Très Haut Débit à Wallis et Futuna, conseils pour l’élaboration des plans de commercialisation des services offerts par les nouvelles technologies, formation du personnel et soutien logistique. Pour rappel, la Collectivité de Wallis et Futuna sera raccordée, en fin 2017, au câble international Tui-Samoa, qui sera lui-même raccordé au câble international Hawaiki (Nouvelle-Zélande – Hawaii). La Polynésie française sera également raccordée au câble Hawaiki via les îles Cook. De son côté, la Nouvelle-Calédonie est raccordée, depuis 2008, à la ville de Sydney par le câble Gondwana1.

Notons également que l’OPT de Nouvelle-Calédonie, l’OPT de Polynésie et le SPT de Wallis et Futuna sont membres de la Pacific Island Telecommunication Association (PITA), organisme régional basé à Fidji qui regroupe les opérateurs télécoms des îles du Pacifique. Cette convention renforce également la Nouvelle-Calédonie dans son rôle d’accompagnateur et sa position de « référence » du numérique insulaire.

Lire aussi

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publié. Les champs obligatoires sont précisés (obligatoire)

Pas de commentaires pour le moment

LA CHAINE TV
outremers360.tv

La chaîne des Outre-mer à 360 degrés