Nickel : L’UC également opposé à la modification du code minier calédonien

No Comment

Après le Palika, c’est l’Union calédonienne qui a fait part de son opposition à la modification du code minier calédonien, visant entre autres, à autoriser la Société le nickel (SLN) d’exporter 2 millions de tonnes de minerai supplémentaire. 

« Aujourd’hui, on continue à utiliser les exportations et ça, ce n’est pas possible, ça n’est pas imaginable de continuer à dilapider le pays comme ça » a déclaré Daniel Goa, président de l’UC. Le leader indépendantiste Kanak préfèrerai valoriser et transformer ce minerai localement.

Présenté par le groupe loyaliste Avenir en confiance, ce projet de loi de modification du code minier calédonien prévoit plus précisément de lever l’interdiction d’exportation de minerai à partir des réserves métallurgiques de Goro (Vale NC) et Thiebaghi (SLN), et de demander l’autorisation d’exportation par la SLN de 2 millions de tonnes supplémentaires aux 4 millions de tonnes exportées l’an dernier.

La semaine dernière, le Palika, un autre parti indépendantiste, s’était également positionné contre ce projet de loi, estimant « inacceptable de brader nos ressources minières au quart de sa valeur-nickel pour compenser leurs erreurs et faire des profits ailleurs avec la ressource d’ici ». Ce projet de loi est désormais entre les mains du Congrès de Nouvelle-Calédonie.

Nickel : Le Palika opposé à la modification du code minier en Nouvelle-Calédonie

Lire aussi

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publié. Les champs obligatoires sont précisés (obligatoire)

Pas de commentaires pour le moment

LA CHAINE TV
outremers360.tv

La chaîne des Outre-mer à 360 degrés

Outremers 360 Data Life
LOGO-OM360_DataLife_spallian_petit

Outremers 360 se lance dans l’ère de l’Open Data
Explorez les territoires d’Outre-mer par les chiffres

  >> L’analyse des territoires
  >> Le comparateur des territoires  

outremers360.com le premier media Smart Data