Nickel calédonien : Mouvement de grève à la SLN en raison de l’augmentation des heures de travail

No Comment

©TH. Perron / Les Nouvelles Calédoniennes

Depuis ce vendredi 29 juin, la Société Le Nickel (SLN) est touchée par un mouvement de grève mené par les syndicats USTKE et CSTNC, en raison de la possible augmentation des heures de travail présentée par la direction de l’opérateur historique calédonien. De son côté, le syndicat majoritaire Soenc Nickel a maintenu son mouvement 24h. 

Il est urgent de prendre des mesures en matière de productivité afin d’assurer la pérennité de l’entreprise” a déclaré la direction de la SLN, selon Les Nouvelles Calédoniennes. La baisse du coût de production, nécessité partagée par la direction et les syndicats, implique des moyens qui ne font pas l’unanimité notamment l’augmentation du temps de travail.

Une réunion a eu lieu ce vendredi: le Soenc Nickel a levé son mouvement , afin de « protester contre la stratégie de la nouvelle direction qui intensifie sa pression sur les salariés et les représentants syndicaux », au bout de 24h. Le syndicat majoritaire a écouté la présentation de la direction, rapporte le quotidien calédonien, et “ne souhaite pas donner une réponse tout de suite”. Tout en saluant la création de 36 postes grâce au nouveau plan de la direction.

De son côté, l’USTKE et CSTNC poursuivent leur mouvement de grève sur l’ensemble des sites de la SLN, entraînant 249 salariés sur les 1 950. Les syndicats s’opposent fermement au projet de 144 heures, soit 36 heures par semaine par employé. “C’est plus pénible, plus pénalisant, et moins attrayant financièrement, la perte de salaire est de 30 000 francs mensuels par rapport au salaire actuel”, explique Arnold Delrieu, de la CCTNC.

Avec “le régime de 120 heures, qu’on nous a proposé au départ, le gain moyen est de 65 000 francs par mois ! Vite vu !”, poursuit-il. “C’est bénéfique pour l’employé, et pour l’entreprise”, car selon lui, la voie des 120 heures permettrait de gagner 0,19 dollar US par livre de nickel sur le cash-cost, contre 0,13 dollar avec les 144 heures. « Du coup, on ne comprend pas ». Les deux syndicats poursuivent leur grève jusqu’à lundi, où un point avec les salariés est prévu.

La proximité d’une échéance, les élections professionnelles lors de la troisième semaine de juillet, n’est pas étrangère à ce regain de tensions, rapportent Les Nouvelles Calédoniennes. Aujourd’hui, la SLN « en appelle à la sagesse de ses partenaires sociaux ». Une nouvelle rencontre pourrait être programmée avant la fin de la mandature.

Lire aussi

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publié. Les champs obligatoires sont précisés (obligatoire)

Pas de commentaires pour le moment

LA CHAINE TV
outremers360.tv

La chaîne des Outre-mer à 360 degrés

Outremers 360 Data Life
LOGO-OM360_DataLife_spallian_petit

Outremers 360 se lance dans l’ère de l’Open Data
Explorez les territoires d’Outre-mer par les chiffres

  >> L’analyse des territoires
  >> Le comparateur des territoires  

outremers360.com le premier media Smart Data