Mayotte: Croissance économique et pouvoir d’achat au vert

No Comment

Mamoudzou, capitale de Mayotte ©DR

En 2013 à Mayotte, la croissance du département a été de près de 8%, augmentant par la même occasion le pouvoir d’achat de 5%, révèle l’INSEE ce jeudi matin.

En 2013, le taux de croissance de Mayotte était de 7,9%, contre 6,8% en 2012, année pénalisée par le mouvement social contre la vie chère. L’ensemble des richesses produites à Mayotte a atteint 1,817 milliard d’euros en 2013.

1,12 milliard d’euros pour la consommation des administrations publiques

Selon Le Journal de Mayotte, la croissance de l’île est soutenue par « trois moteurs puissants ». D’une part, la consommation des administrations publiques, contribuant aux trois quarts de la hausse de la richesse, s’élève en 2013 à 1,12 milliard d’euros, soit 60% du PIB et plus du double de ce qui est observé au niveau national (24%). La mise en place de l’indexation en serait la principale raison. C’est la première fois que l’INSEE mesure les effets de la sur-rémunération des agents de la fonction publique sur l’économie mahoraise: « Elle modifie profondément la donne et booste la richesse du département », précise le quotidien. La mise en place progressive des minima sociaux a aussi provoqué une hausse des dépenses de l’assurance maladie et maternité.

Les ménages mahorais consomment davantage

La consommation des administrations publiques entraîne dans son sillon la consommation des ménages, deuxième moteur de la croissance économique mahoraise. En 2013, elle s’élève à 956 millions d’euros, soit 51% du PIB et une part proche du niveau national (54%). La consommation des ménages augmente donc de 5,4% en 2013 et le revenu disponible brut (RDB) des ménages s’envole de 9,5% (pour atteindre près de 6.000 euros en 2013). L’INSEE note également une hausse de 3,5% des rémunérations des ménages, grâce à l’indexation notamment. Les rémunérations des entrepreneurs individuels ne sont pas lésées puisqu’elles augmentent aussi de 12%.

©DR

A Mayotte, la consommation des ménages a augmenté de 5,4% en 2013 ©DR

Boom de l’investissement des entreprises

Enfin, l’investissement des entreprises, troisième moteur de la croissance mahoraise, connait une progression conséquente: il augmente de 33 millions d’euros soit +11,4% pour s’établir à 322 millions d’euros en 2013, soit une part de 18% dans le PIB de Mayotte. La valeur ajoutée (VA) dégagée par les sociétés progresse de 11% (à 424 millions d’euros) et celle des administrations publiques de 4,7%. Seule ombre au tableau, la balance commerciale reste à des niveaux bien inférieurs, voire « catastrophiques ». Le solde du commerce extérieur s’établit désormais à -540 millions d’euros (contre -466 millions d’euros en 2012). Les importations augmentent de 79 millions d’euros et les dépenses des Mahorais en dehors du département progressent de 10 millions d’euros.

Toutefois, les bons chiffres de 2013 ont fait augmenter de 8% le PIB de Mayotte. Par la même occasion, le PIB par habitant augmente de 5% sur un an et atteint 8.350 euros en 2013.

Lire aussi

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publié. Les champs obligatoires sont précisés (obligatoire)

Pas de commentaires pour le moment