Les Outre-mer bientôt au Guide Michelin ?

No Comment

Christian Bidonot, responsable du site Top Outremer, souhaite faire inclure les établissements d’Outre-mer dans le fameux Guide Michelin dès 2017. Dans sa démarche, il est soutenu par de nombreux élus et offices du tourisme.

Début mai, Christian Bidonot a interpellé Michael Ellis, directeur du Guide Michelin, afin que celui-ci y intègre les établissements culinaires ultramarins. Le responsable du site Top Outremer a entamé sa démarche il y a quelques années et celle-ci « commence à porter ses fruits ». « Cette année, les responsables du Guide Michelin se sont montrés attentifs à ma requête, appuyée par le soutien des élus, et des professionnels du secteur », confie Christian Bidonot. Parmi les soutiens à sa démarche, on retrouve le Ministère des Outre-mer, celui des Affaires étrangères, plusieurs sénateurs et députés des Outre-mer, la quasi totalité des organismes, comités et offices du tourisme ultramarins ainsi que des syndicats professionnels du secteur touristique. Selon Christian Bidonot, le guide analyserait déjà les possibilités d’inclure progressivement les départements et régions d’Outre-mer à partir de l’édition 2017, puis les collectivités et territoires en 2018. « Des partenariats commerciaux sont nécessaires vu le coût des frais d’hébergement, de transports et de restauration, en sus de la rétribution des inspecteurs », explique-t-il. La décision devrait être prise prochainement pour les besoins des délais d’enquête, de sélection, de rédaction et d’impression.

Dans son édition 2016 et pour la toute première fois, le Guide Michelin, véritable Graal des grands chefs de l’Hexagone, a consacré le jeune chef réunionnais Alexandre Ouaratta, qui officie dans les cuisines du Château de Bagnols, dans le Beaujolais.

Lire aussi

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publié. Les champs obligatoires sont précisés (obligatoire)

Pas de commentaires pour le moment