La Réunion : Guillaume Branlat,« Cette crise sanitaire va se traduire dans l’aérien par une évolution de la réglementation»

No Comment

©Outremers360

Invité de notre partenaire RTL Réunion, Guillaume Branlat, Président du Directoire de l’aéroport de Roland Garros à La Réunion, est revenu sur la gestion de l’aéroport durant la crise sanitaire et aborde la reprise de l’activité.

Après deux mois de baisse de l’activité dû à la crise sanitaire, l’aéroport de Roland Garros commence à se rouvrir progressivement. « L’aérogare est ouvert aux passagers mais reste fermé aux accompagnants. Les commerces et les restaurants rouvrent progressivement. Cette progressivité est importante pour bien maîtriser le risque sanitaire. Nous espérons que cette réouverture progressive soit durable».

Durant la période de confinement, l’aéroport de Roland Garros a connu une chute de 98% de son activité, alors qu’il est engagé dans une campagne de modernisation et d’agrandissement de la structure aéroportuaire. «Avoir une baisse d’activité aussi forte sur une durée assez longue est assez inédite pour nous mais aussi catastrophique économique parlant» a souligné Guillaume Branlat. La société aéroportuaire a mis rapidement un plan d’économie avec le gel des embauches,le non-renouvellement des CDD, une optimisation des fonctions techniques des bâtiments, la réduction des dépenses non essentielles. «Avec ce plan d’économies, on a économisé 1 million d’euros par mois, on gagnait ainsi un mois supplémentaire de trésorerie. La gestion de la trésorerie a vraiment été le nerf de la guerre».

Post-Covid-19: Réorganisation et adaptation de l’aérogare fret Roland Garros de La Réunion

Créer un choc de confiance

A l’orée de la réouverture du ciel ce 22 juin et de la fin du motif impérieux pour voyager, le directoire de l’aéroport souligne « la reprise du trafic doit se faire avec un vrai choc de confiance qui se fait avec une sécurité sanitaire».

Cette levée d’une partie des restrictions de voyages (fin des motifs impérieux, déplafonnement du nombre de sièges dans les avions) est un premier soulagement pour les compagnies aériennes Air Austral et Corsair. « Nous avons repris nos vols vers la Réunion depuis le 19 juin, c’est déjà un grand point de soulagement et de satisfaction. Jusqu’au 10 juillet, nous sommes encore dans un système très contingenté car c’est la direction générale de l’aviation civile qui nous dit pour le moment le nombre de vols que nous pouvons opérer. On espère qu’à partir de la fin de l’état d’urgence sanitaire, nous pourrons opérer librement le nombre de vols que nous souhaitons», a indiqué Pascal de Izaguirre, PDG de Corsair.

Guillaume Branlat souligne qu’à partir du 11 juillet, des caméras thermiques seront installés dans l’aérogare de Roland Garros. « Cette crise sanitaire va se traduire dans l’aérien par une évolution de la réglementation. Si on investit dans les caméras thermiques, c’est que nous sentons que les recommandations vont se traduire en normes. Le plan Vigipirate ou bien ce qu’on a connu post-2001, on est en train de le connaître aujourd’hui pour des raisons sanitaires. Cela va faire évoluer le métier que ce soit pour les compagnies aériennes ou les aéroports».

 

Lire aussi

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publié. Les champs obligatoires sont précisés (obligatoire)

Pas de commentaires pour le moment

LA CHAINE TV
outremers360.tv

La chaîne des Outre-mer à 360 degrés

Outremers 360 Data Life
LOGO-OM360_DataLife_spallian_petit

Outremers 360 se lance dans l’ère de l’Open Data
Explorez les territoires d’Outre-mer par les chiffres

  >> L’analyse des territoires
  >> Le comparateur des territoires  

outremers360.com le premier media Smart Data