La Réunion, centre névralgique de la pêche dans l’Océan Indien

No Comment

L’information a été exclusivement révélée par Imaz Press Réunion. Ce mardi 12 juillet, l’Accord relatif aux pêches du Sud de l’océan Indien (APSOI) a s’est officiellement installé à La Réunion.

L’installation d’un siège international pour la pêche est une première pour la France et pour l’île de La Réunion, souligne le site d’information réunionnais Imaz Press. Par voie de communiqué, la Préfecture explique ce qu’est l’APSOI: « l’Accord relatif aux pêches du Sud de l’Océan indien (APSOI) a été signé en 2006 à Rome et est entré en vigueur en juin 2012. Les huit parties contractantes sont l’Australie, la Corée, la France, le Japon, les Îles Cook, l’île Maurice, les Seychelles et l’Union européenne (UE). Il a pour objectif la conservation et la gestion des stocks autres que les thonidés dans la zone sud de l’océan Indien, en haute mer. La zone de régulation de l’APSOI, qui couvre une surface de plus de trente millions de kilomètres carrés, est comparable à celle de la Commission des thons de l’océan Indien (CTOI)« .

©DR

©DR

La Préfecture souligne que « la deuxième réunion des parties de l’APSOI, qui s’est tenue à l’île Maurice en mars 2015, avait conduit à retenir La Réunion comme le siège de cette organisation internationale. Il s’agit d’une première pour la France« . Du 3 au 8 juillet s’est déroulée la troisième réunion des parties, à Saint-Denis. Elle a permis de « finaliser les derniers textes administratifs permettant à l’APSOI de fonctionner concrètement » précise Imaz Press. Lors de cette réunion, le Secrétaire exécutif de l’APSOI a été désigné. Il s’agit de Jonathan J. Lansley, britannique, qui s’installera à La Réunion en Octobre 2016. La signature de l’accord entre le Préfet et le représentant de la Commission européenne a également eu lieu lors de cette réunion, ainsi que « l’adoption des premières mesures de gestion de la ressource et de contrôle des activités de pêches« .

La prochaine réunion des parties aura lieu en 2017 à l’île Maurice, après la deuxième réunion du comité scientifique aui aura lieu en mars 2017 à La Réunion.

Lire aussi

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publié. Les champs obligatoires sont précisés (obligatoire)

Pas de commentaires pour le moment