Jean-Pierre Philibert, Président de la FEDOM : « Donner aux entreprises d’Outre-mer les moyens d’investir »

No Comment

Le président de la Fédération des Entreprises d’Outre-mer, Jean-Pierre Philibert a présenté ses voeux ce mercredi 27 janvier. Il a rappelé l’importance de soutenir les entreprises ultramarines.

Ce mercredi 27 janvier, Jean-Pierre Philibert le président de la Fédération des Entreprises d’Outre-mer (FEDOM) a présenté ses voeux pour l’année 2016 aux différents représentants du tissu économique ultramarin, dans les nouveaux locaux de la fédération à Paris. Des voeux auxquels ont assisté George Pau-Langevin la ministre des Outre-mer mais aussi d’anciens ministres comme Brigitte Girardin, Victorin Lurel et Dominique Perben. À noter aussi la présence de parlementaires à l’instar de Michel Magras et de Younous Omarjee. Jean-Pierre Philibert, dans un discours dynamique et empreint d’optimisme, a donné ses directives pour l’année en cours. 2016, une année consacrée à la mise en place de grands chantiers qui ont pour corollaire de « donner aux entreprises les moyens d’investir et le goût d’entreprendre ». Pour cela, le président de la  FEDOM s’appuie sur des dispositifs existants qu’il faudrait améliorer. Il cite entre autre, la généralisation du crédit d’impôt dans les départements d’Outre-mer entre 2018 et 2020, l’avancée dans le dossier des RGEC. Des projets qui ne peuvent se réaliser que s’il existe un accompagnement financier et adapté aux spécificités des territoires ultramarins. « Le soutien aux entreprises doit être encore renforcé et adapté à nos contextes ultramarins », ajoute Jean-Pierre Philibert. Il a donc insisté sur la sanctuarisation d’un seuil minimal de 1,25 milliards d’euros d’exonérations de charges, sur une utilisation optimale de l’épargne à destination du financements des PME innovantes, ainsi que la prise en compte du PIB  des 7 collectivités d’outre-mer dans le PIB de la France. Une manière de faire taire le message sur « l’Outre-mer coûte mais ne compte pas ».

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publié. Les champs obligatoires sont précisés (obligatoire)

Pas de commentaires pour le moment