Interreg V Caraïbes: 10 projets structurants validés au titre du Feder et du Fed

No Comment

Durant deux jours, les membres du programme Interreg V se sont réunis en Guyane pour discuter du financement de ce programme de coopération régionale financé par l’Union Européenne. 

Sur les 18 projets retenus lors du  3ème comité de sélection, 10 ont été validés dans le cadre des fonds européens. Le fonds européen de développement régional (FEDER) subventionnera 4 projets dans le domaine de la santé, de la culture et dans la lutte contre les changements climatiques. Ces 4 projets représentent un montant total de 12,5 M€ soit 9,1M€ de FEDER.

De plus, pour la première fois, le programme a attribué des subventions au titre du Fonds Européen de Développement (FED). Il s’agit d’un dispositif pilote innovant permettant de financer les activités des partenaires issus des autres pays de la Caraïbe et impliqués dans un projet porté par une autorité de gestion issue des RUP. Cette année, il s’agissait de la Guadeloupe. Cette enveloppe a pour avantage de permettre un renforcement du dialogue politique, économique et technique entre le CARICOM/CARIFORUM, les RUP (Régions ultrapériphériques) et les PTOM (Pays et Territoires d’Outre-mer). Ainsi, 6 institutions Caribéennes ont bénéficié de ces crédits FED pour un montant de 1,3 million d’euros.

 

Les projets financés par le Feder et le Fed

Au titre du Feder:

– Le Projet « CARES » porté par l’ARS (Agence Régionale de Santé) Guadeloupe, Saint-Martin, Saint-Barthélémy qui vise à structurer le  parcours de soin. Le but du projet est de valoriser le savoir-faire médical et chirurgical des établissements de santé des TFA (Territoire Français d’Amérique) à l’échelle de la Caraïbe tant auprès des Etats de la Caraïbe partenaires que des sociétés d’assurances santé privées assurant une classe moyenne en constante augmentation.

– « MYCONOVA Caraïbes » porté par le PNRM (Parc Naturel Régional de la Martinique)  propose le renforcement de la diversification économique des territoires à travers le transfert des connaissances en matière de culture de champignons (mycologie) afin de développer des produits en matière agroalimentaire et agroécologique, afin de favoriser des activités touristiques sur cette thématique.

– « CARIB COAST » porté par le BRGM Guadeloupe (Bureau de Recherches Géologiques et Minières) est une initiative de mise en réseau des compétences en matière de gestion des risques liés aux érosions côtières, à la submersion marine afin de mettre en place des actions de surveillance, de prévention et d’adaptation aux changements climatiques.

– « PASSEPORT CARAIBES AMAZONIE DANSE ET CIRQUE porté par l’association Métisgwa » vise à structurer le secteur du spectacle vivant en favorisant l’entreprenariat culturel par des actions de formation. Il s’agit aussi de renforcer l’attractivité de la Caraïbe en valorisant les produits artistiques.

Au titre du Fed:

–  La compagnie aérienne LIAT basée à Antigue et le Ministère de la Dominique, Discover Dominica, partenaires de PAIRE porté par Air Antilles pour l’optimisation du transport aérien régional ;

– CACCOMA groupement de techniciennes qui développent la collecte et l’agro-transformation du cacao partenaire de RECAVACA porté l’AGED (l’Association Guadeloupe Equitable et Durable) pour la valorisation du cacao et de ses produits dérivés en vue de leur commercialisation sur un marché de niche haut de gamme ;

– Le Ministère de l’environnement de la République Dominicaine partenaire de CARI’MAM porté la le sanctuaire AGOA pour la mise en réseau des aires marines protégées dédiées à la préservation des mammifères marins ;

– Le bureau de Mines et de l’Energie et l’Université d’Haïti partenaires de PREST porté par l’Observatoire Sismologique et Volcanologique de la Martinique pour la mise en place d’une plate-forme régionale afin de mieux comprendre les aléas climatiques.

 

Lire aussi

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publié. Les champs obligatoires sont précisés (obligatoire)

Pas de commentaires pour le moment