Innovation Outre-mer : Une Start-up réunionnaise lève 250 000 euros

No Comment

©Connekt4

La Start-up réunionnaise Connekt4 a signé, vendredi 23 février 2018 dernier, une levée de fonds d’un montant de 250 000 euros, pour financer dans un premier temps le déploiement et la commercialisation de sa marque HUB2 en Afrique francophone (Burkina Faso, Bénin, Cameroun, Côte d’Ivoire, Sénégal, Togo, Mali). En outre, la start-up a reçu une bourse de 29 000 euros de la BPI FrenchTech.

« Nous sommes confiants qu’Ashley (Président de Connekt4) possède les qualités requises pour mener à bien cet ambitieux projet. Nous lui apporterons notre soutien stratégique et nous lui ouvrirons notre réseau africain afin d’augmenter ses chances de réussite », s’est félicité Fabrice Boullé, Directeur du fond de capital-risque mauricien Compass, qui a apporté les 250 000 euros lors de cette levée de fonds. La signature du contrat entre le fond d’investissement mauricien et le jeune startuper a eu lieu à Sainte-Marie, dans les locaux du SeyesLab (l’Accélérateur de startups de l’Agence Seyes), également actionnaire de Connekt4.

De gauche à droite : Fabrice Boullé – Directeur Compass, Ashley Gaüzère - Président Connekt4 et Rémi Voluer - Directeur Associé Seyes lors de la signature Vendredi 23 février ©Connekt4

De gauche à droite : Fabrice Boullé – Directeur Compass, Ashley Gaüzère – Président Connekt4 et Rémi Voluer – Directeur Associé Seyes lors de la signature vendredi 23 février ©Connekt4

La même semaine, la start-up réunionnaise a décroché une Bourse BPI FrenchTech (produit de la Banque publique d’investissement), à hauteur de 29 000 €, « une belle reconnaissance pour les équipes mobilisées sur le projet » : « Nous sommes fiers d’avoir été retenus par BPI pour bénéficier de la bourse FrenchTech qui soutient des projets à fort potentiel de croissance et de disruption. C’est une reconnaissance du savoir-faire accumulé par les équipes de Connekt4 et de Seyes depuis 12 mois sur des sujets de technologies de pointe » affirme Rémi Voluer, Directeur associé de Seyes.

Connekt4, une jeune pousse de la Tech réunionnaise

A l’origine de Connekt4, Ashley Gaüzère un jeune entrepreneur réunionnais. Après avoir fait ses classes au Lycée Bellepierre, il est parti poursuivre ses études d’ingénieur à l’Ecole Nationale Supérieure des télécommunications. En suivra un parcours prestigieux : Consultant chez Cap Gemini, jusqu’au poste de Directeur de la Business Unit Internet en Côte d’Ivoire chez l’un des plus grands opérateurs mondiaux : Orange, où il travaille pendant une dizaine d’année. C’est par cette expérience, pendant laquelle il a vécu dans une quinzaine de pays africains, qu’Ashley Gaüzère identifiera un vrai besoin lié à l’implémentation d’internet sur ces territoires.

« J’ai rapidement fait le constat que les possibilités étaient restreintes pour les internautes. Ils pouvaient naviguer, mais pas acheter on-line comme ils n’avaient pas de carte bleue. Au même titre que les e-commerçants ne pouvaient pas développer leur business. Il manquait une solution permettant à l’e-commerce de se développer en Afrique, via un autre système de paiement. Le potentiel était énorme », explique-t-il. En effet, le taux de bancarisation est extrêmement faible sur le continent africain : 15 % en moyenne dans la région UMOA (Union monétaire ouest-africaine) et certains pays de la zone ne dépassent pas les 2%. Il est donc impossible pour la majorité des gens de faire des achats sur Internet.

Un potentiel de 750 millions de dollars

« Il fallait créer une solution adaptée à cette problématique, créer une API qui permette le paiement mobile sur les sites e-commerce. C’est pourquoi nous avons lancé Hub2 ». L’objectif de la jeune pousse est de mettre à disposition l’infrastructure des opérateurs de télécoms à l’ensemble de la population. HUB2 a l’ambition d’être implanté sur l’ensemble du continent africain d’ici 2020. Au-delà du paiement, HUB2 permet, même si le client n’a pas internet, de communiquer avec lui (sms, ussd), réduisant ainsi la fracture numérique du continent africain, rapprochant les e-commerçants de leur clientèle et ouvrant « le champ des possibles » comme donner la possibilité à n’importe quel jeune africain de devenir entrepreneur sur le web.

unnamed (1)

Les flux de paiement mobile sur les sites e-commerces en Afrique en 2020 représenteront 75 milliards de dollars. Avec une commission moyenne de 1% sur les transactions, le marché des API de paiements mobiles aurait donc un potentiel de 750 millions de dollars. Connekt4 a de beaux jours devant elle, ce que confirme Philippe Jean-Pierre, Président d’Innovons La Réunion : « Connekt4 est La start-up réunionnaise prometteuse en fintech qui, avec cette levée de fond, montre que depuis La Réunion on peut innover et réussir son scale up et time to market vers le dynamique marché africain ! ».

Lire aussi

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publié. Les champs obligatoires sont précisés (obligatoire)

Pas de commentaires pour le moment