Innovation en Outre-mer: Mamilafé, première offre alimentaire locale dédiée aux tout-petits à La Réunion

No Comment

Maman, Maïa Lainé s’est lancée dans l’entrepreneuriat après un master en biologie et une expérience en Maîtrise d’ouvrage dans les services informatiques. Un choix payant puisqu’en juillet dernier, elle a remporté le 2ème prix, le prix spécial bio-économie tropicale mais aussi le prix du prix du public du Concours de création d’Entreprises 2019 de la Technopole Réunion. Interview.

Outremers 360: Pourriez-vous nous raconter un peu votre parcours ?
Je suis réunionnaise d’origine. Après avoir obtenu un master en biologie, j’ai travaillé dans un tout autre domaine, celui des banques et assurances. J’ai été consultante en Maîtrise d’ouvrage dans les services informatiques en région parisienne. Revenue à La Réunion, je porte le projet Mamilafé depuis quelques mois.

– Comment est née votre start-up Mamilafé ?
Il y a 1 an et demi, je suis donc revenue vivre à la Réunion avec mon fils qui avait 6 mois et commençait sa diversification alimentaire. Rapidement, je me suis rendue compte qu’il n’existait aucune offre alimentaire locale dédiée aux tout-petits. D’où mon idée de fabriquer et de commercialiser des petits pots pour bébé à base de fruits et légumes locaux, bio.

En septembre 2018 a eu lieu à St-Pierre un start-up week-end auquel j’ai participé. Je suis arrivée avec mon idée née quelques semaines auparavant et je suis repartie avec un projet bien structuré, une équipe pour m’entourer et le 2ème prix. Depuis nous continuons sur notre lancée pour aboutir à la création de l’entreprise.

– Le 20 juin dernier, vous avez été multi-récompensée lors du concours de création d’entreprises innovantes de La Réunion (Prix du Public, Prix Spécial Bio-économie tropicale, 2e Prix du Jury). Que représentent ces prix pour le développement de votre entreprise ? Que pourraient-ils vous apporter ?
Effectivement, lors du concours de création d’entreprises innovantes, nous avons eu la surprise et la joie de recevoir 3 prix. Ces récompenses sont des encouragements à poursuivre. Mamilafé y gagne de la visibilité, de la notoriété et de la crédibilité. Mais ce résultat nous conforte surtout dans l’idée qu’il y a un réel besoin sur le marché réunionnais et que notre produit répond à de fortes problématiques culturelles, sociétales et environnementales.

– Quelles sont les prochaines étapes pour le développement de votre entreprise?
Nous visons une intégration dans l’incubateur régional d’ici quelques semaines afin d’être accompagnés sur les différents aspects de la création de l’entreprise, et en particulier sur les questions liées à l’innovation. Nous projetons pour 2020 la production d’une première gamme, ainsi que le démarrage de la commercialisation.

– Quels conseils donneriez-vous pour des personnes souhaitant se lancer dans l’entrepreunariat?
D’avoir confiance en soi et d’être persévérant ! De ne pas se décourager à la moindre déconvenue et de savoir pivoter quand c’est nécessaire. Je conseillerais aussi de bien s’entourer, et pour ce faire, de réseauter, de rencontrer des gens, et de ne pas avoir peur de parler de son projet.

Lire aussi

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publié. Les champs obligatoires sont précisés (obligatoire)

Pas de commentaires pour le moment

LA CHAINE TV
outremers360.tv

La chaîne des Outre-mer à 360 degrés

Outremers 360 Data Life
LOGO-OM360_DataLife_spallian_petit

Outremers 360 se lance dans l’ère de l’Open Data
Explorez les territoires d’Outre-mer par les chiffres

  >> L’analyse des territoires
  >> Le comparateur des territoires  

outremers360.com le premier media Smart Data